AccueilFootSamuel Eto’o se montre reconnaissant à l’égard de l’Algérie

Samuel Eto’o se montre reconnaissant à l’égard de l’Algérie

Foot – Le président de la fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto’o, a fait l’éloge de l’Algérie, lors d’une conférence de presse animée, mardi, dans la capitale sénégalaise, Dakar. On relate pour vous ses propos ce mercredi 17 août 2022. 

Ambassadeur de la Coupe du monde 2022, l’ancien joueur du FC Barcelone s’est rendu au Sénégal. C’est dans le cadre des préparations du Qatar au prochain Mondial, programmé entre novembre et décembre. À cet effet, le Président de la Fecafoot a animé une conférence de presse, mardi 16 août dernier. Au cours de ce rendez-vous, Samuel Eto’o a répondu à quelques questions au sujet des tensions avec l’Algérie. 

S’agissant des relations entre la Fédération algérienne du Football (FAF) et la Fecafoot, Eto’o a déclaré que la FAF était la première à soutenir le Cameroun pour accueillir la CAN 2021. Rappelons qu’à cette époque, la CAF à failli retirer l’organisation de ce tournoi à son pays. Dans ce sens, il a ajouté qu’il n’oublierait pas que les responsables de la FAF étaient en faveur de l’organisation de la dernière Coupe d’Afrique au Cameroun. 

Dans sa déclaration, l’ancienne star du ballon rond a adressé un message au peuple algérien. « Le football est source d’émotion. Le peuple algérien est fier comme le peuple camerounais. Nous devons du respect à ce pays qui a tant donné au football africain », a-t-il souligné. Il s’agit de ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Echorouk

Samuel Eto’o : « Madjer était mon idole »

Par ailleurs, le président de la Fecafoot a rappelé que Rabah Madjer figurait parmi ses idoles quand il était plus petit. Il a dit dans son enfance qu’il était un grand fan de l’ancienne star de l’équipe d’Algérie et son club portugais, FC Porto en l’occurrence. Il a ajouté qu’il souhaitait un jour rencontrer la légende du football algérien. 

En outre, Eto’o a admis que le sport est plein d’émotions, parfois recouvertes de points négatifs. Exprimant ses remords s’il avait offensé les Algériens. Il a regretté les proportions qu’a prises le match barrage de la Coupe du monde entre l’Algérie et le Cameroun. Il conclut son discours en soulignant qu’il entretenait de bonnes relations avec les responsables de la FAF

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes