AccueilFootSamuel Eto'o lance le match Algérie - Cameroun (vidéo)

Samuel Eto’o lance le match Algérie – Cameroun (vidéo)

Foot – Retrouvez dans l’édition d’aujourd’hui, 05 février 2022, comment le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o se projette dans le match Algérie – Cameroun après la défaite contre l’Égypte.

Éliminé aux tirs aux buts par l’Égypte, le pays organisateur tentera désormais de gagner la 3e place de la CAN 2021 aujourd’hui à 20 h 00 contre le Burkina Faso. La défaite fut déplorable pour les Camerounais si prés du but. Néanmoins, le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Samuel Eto’o, a trouvé les bons mots pour remotiver ses troupes, notamment quant à la rencontre du Cameroun face à l’Algérie.

Dès la sortie des Lions Indomptables du stade de Yaoundé, le responsable et ex footballeur international camerounais, Samuel Eto’o s’est adressé à l’équipe en les remerciant. Certes, ils n’ont pas remporté le match. Néanmoins, ils ont tout donné jusqu’à la fin, a-t-il félicité ses hommes. D’ailleurs, il ajoute que les tirs aux buts ont toujours été imprévisibles où tout peut arriver.

Durant ce discours, le président de la FECAFOOT prépare déjà les poulains de Toni à s’imposer lors du prochain match. C’est-à-dire pour décrocher la troisième place. Dans la foulée, Eto’o s’exprime sur les barrages de la zone Afrique contre l’Algérie. Qui plus est, la discussion se passe dans les vestiaires.

Algérie- Cameroun : voici les mots de Eto’o

« Je suis convaincu que j’ai gagné une équipe d’hommes, dans la douleur, on grandit », tels étaient les paroles de Eto’o après l’élimination de son équipe. C’est pourquoi il poursuit, « Ne baissez pas la tête, nous avons commencé un long voyage qui doit nous emmener jusqu’au Qatar ». Sans même prononcer le nom de l’Algérie, c’est effectivement au match contre les Verts prévu le 23 mars à Yaoundé qu’il fait référence.

Avec beaucoup de professionnalisme et de sang-froid, Eto’o met en garde la sélection qui représente les couleurs du pays d’écouter les critiques. Certainement, comme après chaque défaite, beaucoup s’improvisent commentateurs et connaisseurs pour faire la satire du jeu. Dans ce contexte, le spécialiste évoque la population camerounaise en disant : « nous avons 27 millions d’entraîneurs qui vont critiquer. Mais n’écoutez pas, car nous savons où nous allons ».

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes