21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mercredi, 24 juillet 2024
- Publicité -
AccueilFootSami Tlemçani : critiqué au Maroc pour avoir choisi l'Algérie, le gardien...

Sami Tlemçani : critiqué au Maroc pour avoir choisi l’Algérie, le gardien de but riposte

Publié le

- Publicité -

Foot – Cible d’une campagne de dénigrement au Maroc depuis l’annonce de son choix de défendre les couleurs de la sélection d’Algérie aux dépens des Lions de l’Atlas, le portier franco-algéro-marocain, Sami Tlemçani, se défend avec sobriété et en ayant plutôt le verbe élégant.  

Attendu du côté du camp marocain, après être récemment apparu dans ses rangs, le sociétaire de l’équipe réserve de Chelsea FC a signé une volte-face. Au terme d’une très longue réflexion, Sami Tlemçani a en effet décidé d’endosser le maillot de l’Algérie, à la surprise générale, au grand dam du Maroc. Une arête qui reste en travers de la gorge des journalistes du royaume chérifien. 

Vexés par la décision de la jeune pépite des Blues, plusieurs médias établis au niveau de la nation voisine n’y sont pas allés de main morte. L’embouteillage dans les cages du demi-finaliste de la Coupe du monde 2022, ces derniers s’en servent comme justification à la volonté du principal concerné de porter la fameuse tunique verte. 

- Publicité -

Certains se complaisent ainsi dans une attitude de débinage. Pour eux, seul un détail a poussé le natif de Saint-Maurice vers El-Khadra : « la concurrence XXL que possède Regragui au poste de gardien de but ».

« Une lutte entre Bounou, Mohamedi, Tagnaouti, Mago et Zniti dans laquelle le prochain néo-Fennec n’a pas sa place », assurent en outre des quotidiens marocains. Le reste des détails est à découvrir dans la suite de cette édition du samedi 4 mars 2023. 

Au cœur d’un tourbillon médiatique au Maroc, Tlemçani dit stop ! 

Sur les réseaux sociaux, Sami Tlemçani a tenu à s’exprimer, pour la toute première fois, au sujet des raisons qui l’ont amené à abandonner l’idée d’évoluer au sein de l’équipe du Maroc de football. « Je comprends tout à fait que mon choix ait pu être mal perçu, ou comme de la provocation pour certains.

- Publicité -

C’est la raison pour laquelle j’aimerais m’excuser auprès de toutes celles et ceux qui se sont sentis offensés, ou blessés, loin de moi cette idée ». Il s’agit là effectivement de ce qu’a confié, dans un premier temps, le membre des Pensionnaires de Stamford Bridge. Il a ensuite souligné avoir opté pour l’EN sur des motifs purement sportifs et non par désamour envers les origines de sa génitrice.

« Mes décisions sportives n’affecteront jamais l’amour que je porte pour le pays de mon père ainsi que celui de ma mère. Merci de votre compréhension », a-t-il encore déclaré. Vous pouvez consulter l’intégralité de sa déclaration ci-dessous. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -