9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
samedi, 2 mars 2024
- Publicité -
AccueilFootSami Tlemçani choisit l'Algérie au lieu du Maroc : le gardien de...

Sami Tlemçani choisit l’Algérie au lieu du Maroc : le gardien de Chelsea change sa nationalité sportive

Publié le

- Publicité -

Foot – Attendu du côté du Maroc, pour avoir été présent à une partie de sa campagne de qualifications de la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022, la jeune pépite des Blues, Sami Tlemçani, se tourne, à la surprise générale, vers la sélection d’Algérie.

Comme tout sportif professionnel détenant plus d’une nationalité, il n’est pas passé à la trappe ! Étant trinational, le sociétaire de Chelsea FC a en effet été, dès son éclosion au plus haut niveau, confronté à un sérieux dilemme. Départager son pays natal et ceux de ses origines, il s’est longtemps retrouvé dans un méli-mélo. Mais c’est entre l’Algérie et le Maroc que Sami Tlemçani peinait à se décider. 

Né en France, d’un père algérien et d’une mère marocaine, le portier de l’équipe réserve des Pensionnaires de Stamford Bridge se retrouvait très récemment sur le banc des Lions de l’Atlas. C’était lors du match ayant opposé ces derniers à la Guinée dans le cadre des qualifications pour la 22e édition du Mondial.

- Publicité -

Alors qu’il était décrit, il y a encore quelques mois, comme étant l’étoile montante des demi-finalistes de la dernière CM, le joueur de 18 ans a dernièrement manifesté son rêve de rejoindre les Verts. Ni une, ni deux, il est ainsi passé à l’action afin de le réaliser. Nous vous en disons plus dans la suite de cette édition du mardi 28 février 2023. 

Équipe d’Algérie : Tlemçani bientôt dans les rangs ! 

Le très prometteur keeper a effectivement décidé de défendre les couleurs de l’Algérie chez les U23. Il devra prendre part au prochain rassemblement de Noureddine Ould-Ali et sa troupe. Celui prévu au mois de mars prochain. Après avoir entrepris les démarches nécessaires, Sami Tlemçani est parvenu à obtenir la nationalité sportive algérienne. Il est donc officiellement Fennec. 

Une information que confirme le célèbre commentateur de beIN Sports, Hafid Derradji. « Le père, Farouk, un ami, a joué un rôle clé dans le choix de son fils, qui m’a fait part de son bonheur à l’idée de représenter l’Algérie ». Il s’agit là de ce qu’a en outre indiqué l’ancienne coqueluche de l’ENTV. 

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -