AccueilÉconomieVotre ArgentSalaires en Algérie : voici les modalités de la hausse décidée par...

Salaires en Algérie : voici les modalités de la hausse décidée par Tebboune 

Algérie – Voici tout ce que vous devez savoir en ce qui concerne les modalités de la hausse des salaires en Algérie, décidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. On rapporte pour vous les détails, ce mardi 27 décembre 2022.

Effectivement, lors de la réunion du Conseil des ministres, le Chef d’État a émis des instructions visant à améliorer le pouvoir d’achat des Algériens. Dans ce sens, Abdelmadjid Tebboune a ordonné la hausse des salaires en Algérie. Une décision présidentielle qui a énormément réjoui les citoyens Dz. Mais, quelles sont les modalités de cette majoration ? Dzair Daily apportera pour vous la réponse dans les lignes qui suivent.

En effet, le président de la République s’est engagé à augmenter la paie des travailleurs. Et ce, dans le but d’améliorer le niveau de vie et le quotidien des salariés dans divers secteurs. Dans son discours, lors du rassemblement gouvernemental, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué que cette augmentation sera appliquée au cours des années 2023 et 2024.

S’exprimant sur les modalités de cette mesure, le premier responsable en Algérie a illustré ses propos par des exemples. Il a expliqué alors qu’un enseignant bénéficiera, durant les deux prochaines années, d’une hausse allant jusqu’à 13.500 dinars. Tandis qu’un simple fonctionnaire verra sa paie augmenter entre 4.500 et 8.500 dinars par an, selon les catégories.

Algérie : davantage de majorations décidées par le président Abdelmadjid Tebboune

Notons, par ailleurs, que cette revalorisation des salaires équivaut à une augmentation de 47 % au cours de 2022, 2023 et 2024. Il s’agit, en effet, de ce que rapporte le quotidien arabophone, Ennahar, dans son édition de ce lundi.

Il convient de souligner que le président de l’Algérie s’est engagé aussi à augmenter le seuil minimum de la pension de retraite. Celle-ci sera, en effet, portée à 15.000 dinars. Ainsi que l’allocation du chômage de 13.000 DA à 15.000 DA. Des majorations qui enchanteront, certainement, les bénéficiaires.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici