Salaires en Algérie : les retraités soumis au nouveau barème de l’IRG

Algérie – En application à la nouvelle Loi de finances 2022 quant à la hausse des salaires, les retraités percevront leurs pensions selon le nouveau barème IRG. On vous en dit plus, ce 07 février 2022.

Dans l’optique de l’augmentation des salaires en Algérie, le nouveau barème de l’IRG touchera également l’allocation des retraités. Alors en se fiant au communiqué de la Caisse nationale des retraites (CNR) diffusé sur Facebook, on apprend que la nouvelle loi entrera en vigueur dès le 07 février 2022.

Il s’agit notamment des retraités dont le revenu global brut est supérieur à 30.000 DA. C’est en tout cas ce qu’a indiqué un communiqué du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. Ainsi, cela intervient conformément à l’article 31 de la Loi de finances 2022 dans le cadre d’un nouveau calcul des retraites.

Dans ce sens, la CNR informe l’ensemble de ses usagers que la pension mensuelle de janvier 2022 a été versée le 06 février. Néanmoins, l’application du nouveau barème sera visible sur les retraites à partir du mois de février 2022, a-t-on détaillé. En d’autres termes, la nouvelle hausse d’une valeur estimée entre 1.000 et 6.000 dinars s’appliquera sur 2 millions de retraités en Algérie.

algérie salaires retraités irg

Hausse des salaires en Algérie : voici le chiffre des employés concernés

En effet, l’augmentation nette salariale décidée en faveur des employés en Algérie cible notamment les travailleurs du secteur de l’Éducation. Dans le détail, il s’agit de 800.000 employés à travers le territoire national. Cette majoration est le résultat de la réduction de l’IRG. C’est-à-dire en le réduisant de 40 % dès le mois janvier 2022 en application à la loi de finances 2022.

D’ailleurs, par le biais du tableau détaillé desdites augmentations, on apprend les limites établies. Par conséquent, en parlant du minimum de ces hausses salariales, on indique 120,50 dinars. Par ailleurs, le salarié pourrait encaisser au maximum une somme de 3.343,50 dinars. A savoir, selon la progression du revenu.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes