AccueilFootLe salaire de Belmadi dépasse ceux de 25 sélectionneurs mondialistes, selon Finance...

Le salaire de Belmadi dépasse ceux de 25 sélectionneurs mondialistes, selon Finance Football

Foot – Finance Football a dévoilé les salaires des sélectionneurs qui ont conduit leurs sélections respectives à se qualifier au Mondial du Qatar et il se trouve que le salaire de Belmadi dépasse 25 de ces sélectionneurs.

L’entraîneur de la sélection algérienne de football, Djamel Belmadi dispose d’un salaire plus élevé que celui de 25 sélectionneurs présents en ce moment au Qatar pour disputer la Coupe du Monde 2022, selon Finance Football. Soit les sélectionneurs les mieux payés au monde, d’après les données du média en question.

Comme très souvent dans le milieu du football, une question revient fréquemment, celle des rémunérations. Si celles des joueurs sont exposées au grand jour, celles des entraîneurs restent toutefois moins abordées. C’est pourquoi, le média susmentionné s’est intéressé dernièrement aux revenus des chefs des nations participantes à la CDM 2022 du Qatar.

Sans surprise, ce sont plutôt les nations européennes qui flirtent avec le haut du classement. Le sélectionneur allemand, Hans Flick, est en tête du classement des entraîneurs les mieux payés. Avec un revenu annuel estimé à environ 6,5 millions d’euros.

Suivi par l’entraîneur d’Angleterre, qui perçoit annuellement 5,8 M d’euros. Tandis que le Français Didier Deschamps arrive à la troisième place avec 3,8 M d’euros. À la quatrième place on retrouve le sélectionneur brésilien, Tite, avec un salaire annuel de 3,6 millions d’euros.

Un salaire plus élevé que celui d’Hervé Renard

Maintenant, si on s’intéressait au salaire du meneur d’El Khedra ? En fait, certaines sources proches de la Fédération algérienne de football (FAF) ont révélé que le salaire mensuel du champion d’Afrique 2019 est d’environ 2,1 millions d’euros par an.

Ce qui permet au premier responsable technique des Verts d’occuper la septième (7ᵉ) place au classement des entraîneurs les mieux rémunérés au monde. Devançant ainsi, le sélectionneur de l’Arabie saoudite, Hervé Renard, auteur de la surprenante victoire face à l’Argentine. Ce dernier touche un salaire net de 1,1 million d’euros pour diriger les Faucons Verts.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes