AccueilÉconomieVotre ArgentSalaire en Algérie : ce que la Loi de finances complémentaire 2022...

Salaire en Algérie : ce que la Loi de finances complémentaire 2022 révisera

Algérie – La hausse du salaire à travers la révision du point indiciaire dans la Fonction publique est très attendue. C’est une décision qui viendrait en conformité avec la Loi de finances complémentaire de 2022. Nous vous exposerons davantage de détails à ce sujet dans la suite de cet article du dimanche 16 janvier 2022.

Une nouvelle qui doit réjouir le fonctionnaire algérien ! En effet, dans le cadre de la Loi de finances complémentaire 2022, ainsi que l’augmentation du salaire en Algérie,le Gouvernement algérien prévoit de concrétiser l’opération de la révision du point indiciaire. Cela concerne la Fonction publique. On procédera à cette concrétisation, d’après Echorouk, dès le début du deuxième semestre de l’année courante.

Effectivement, le point indiciaire est l’un des principaux leviers de la progression salariale des fonctionnaires. Par conséquent, intervenir dessus, c’est tenter la revalorisation des salaires des fonctionnaires et travailleurs du secteur public. Concrètement donc, cela se traduira sur l’affiche de paie des employés. 

À cette occasion, le ministère des Finances a engagé l’étude de deux (2) propositions concernant la révision du point indiciaire. C’est toujours le quotidien arabophone. Au fait, la première consiste à revoir la valeur du point indiciaire actuel. Sa valeur a été homologuée par le décret présidentiel n°07-304. Elle est estimée à 45 DZD. Quant à la seconde, qui a fait l’objet d’une étude, consiste à revoir la grille indiciaire des emplois. 

Revalorisation des salaires : quelle décision adopter ?

Selon la même source, la revalorisation salariale dépendra à titre officiel de la révision de la grille indiciaire des emplois. Cette dernière est prise en considération. Ce qui n’est pas le cas pour la proposition de la révision de la valeur du point indiciaire actuel, qui est estimé à 45 DZD. Néanmoins, cette procédure ne concerne en aucun cas la catégorie des hauts fonctionnaires et cadres supérieurs de l’État

En effet, la révision de la grille indiciaire des emplois vise un but en particulier. Il s’agit de l’augmentation du salaire des employés du secteur public en Algérie. Une mesure portée par la Loi de finances 2022. Aussi, la réduction de l’impôt sur le revenu global (IRG) a été instaurée par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

C’était lors d’une réunion tenue avec le Conseil des ministres. L’objectif mis en avant était naturellement l’amélioration du pouvoir d’achat du citoyen algérien. On évoque également, dans le même contexte, le maintien de l’équilibre financier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes