Salaire en Algérie : la date de la hausse du point indiciaire fixé

Algérie – Le Premier ministre, ministre des Finances dévoile la date de l’augmentation du point indiciaire du salaire dans notre pays. Retrouvez toute l’information dans ce numéro du 06 janvier 2022. 

Dans un contexte marqué par la levée des subventions de l’État sur les produits alimentaires et une détérioration du pouvoir d’achat, le gouvernement algérien prévoit de nouvelles mesures. En effet, le Président Tebboune a ordonné une hausse du point indiciaire du salaire de la fonction publique en Algérie. Ce qui devrait contribuer à l’augmentation des revenus mensuels des salariés. Néanmoins, ces derniers attendent toujours la rentrer en vigueur de cette nouvelle mesure.

Mais, il semble qu’il y a enfin de la lumière sur ce dossier. Tout à fait, Aïmen Benabderrahmane s’est prononcé, ce jeudi, sur la date de la révision du point indiciaire des salaires. Cela en marge de sa supervision de la répartition des enveloppes financières au titre de l’année 2022. Le responsable a indiqué alors que le gouvernement procédera à la révision du point indiciaire avant le mois d’avril prochain. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien Echorouk

Il a précisé par ailleurs que cette démarche vise à accélérer l’amélioration du pouvoir d’achat du citoyen algérien. Elle contribuera aussi, selon le responsable, à augmenter les salaires de la fonction publique. Le Premier ministre a également souligné que la loi de finance 2022 comporte plusieurs mesures en faveur du citoyen. Celles-ci prévoient d’améliorer le cadre de vie des salariés en Algérie, précise Benabderrahmane. 

Révision du point indiciaire des salaires à partir de deuxième trimestre 2022 

Dans le même sillage, le Premier ministre, ministre des Finances a révélé, le 31 décembre 2021, que la révision du point indiciaire se fera au cours du deuxième trimestre 2022. En soulignant que le gouvernement avait introduit plusieurs mécanismes. Et ce, dans le nouveau projet de loi de finance. Celles-ci portent précisément sur la révision du point indiciaire des salaires de la fonction publique dans notre pays. 

En outre, le premier responsable des finances en Algérie a indiqué que le projet de réforme des subventions de l’État sera orienté au profit des plus nécessiteux. À ce sujet, il a dévoilé qu’une enveloppe de 1942 milliards de centimes de dinars avait été allouée récemment pour les aides sociales.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes