AlgérieSociété

Saisie de véhicules et amendes : Sanctions pour non-respect du confinement en Algérie

0
coronavirus confinement
S'abonner :

Algérie – Des mesures sévères ont été instaurées pour pénaliser les citoyens qui ne refusent de se conformer aux règles de confinement, étendu désormais sur tout le territoire national.

En effet, des sanctions et des poursuites seront entamées contre les contrevenants au dispositif de confinement étendu à toutes les Wilayas, effectif depuis le 05 avril. L’initiative a vu le jour, en ce début avril, lors d’une réunion entre les représentants des comités de sécurité des wilayas, rapporte le quotidien Echorouk.

Parmi ces sanctions, le PV de réunion a attesté la saisie des voitures dont les propriétaires n’ont pas respecté le confinement sanitaire et ce pour une période 8 jours. En cas de récidive, la peine infligée sera doublée et le contrevenant renvoyé aux autorités judiciaires. En outre, toute personne violant les mesures de confinement sera amenée à se présenter et à répondre à un appel, auprès des autorités judiciaires compétentes, précise la même source.

Afin d’y parvenir, une mobilisation totale a été instaurée, des représentants de l’ordre sont réquisitionnés afin de veiller à la mise en œuvre de ces mesures, notamment tous les responsables des communes, Daïras et wilayas ainsi les chefs de la police et de la gendarmerie.

Le gouvernement hausse le ton face aux contrevenants

Soulignons que le président de la République Abdelmadjid Tebboune, avait déclaré, lors de sa dernière rencontre avec les représentants de la presse nationale, que tout contrevenant au règlement du confinement se verra poursuivi et sanctionné par les autorités judiciaires. Amendes et renvois des véhicules à la fourrière, avait-il cité.

Dans ce contexte, le Premier ministre avait annoncé le 29 mars dernier, de nouvelles sanctions auxquelles s’exposent les personnes refusant de se conformer aux prescriptions de traitement ou aux mesures de confinement dans le cadre de la prévention contre le Coronavirus. Abdelaziz Djerad avait annoncé à cet effet, que tout citoyen faisant l’objet de réquisition est passible d’une peine de deux (02) à six (06) mois d’emprisonnement et une amende de 20.000 DA à 100.000 DA.

Article recommandé :  Algérie : Tebboune dévoile de nouvelles mesures face au Coronavirus

Il est utile de rappeler par ailleurs, que le bilan des nouveaux cas détectés s’est encore alourdi ce 06 Avril avec plus de 1400 cas confirmés, et plus de 170 décès qui ont été recensés depuis le début de l’épidémie en Algérie. Selon le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, il est probable que l’État aille vers un confinement général, pour mieux endiguer la progression alarmante du Coronavirus.

Taux de change : Prix de l’Euro face au Dinar Algérien (Marché noir)

Article précédent

Algérie : 500.000 familles menacées de pauvreté à cause du Coronavirus

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires