AccueilScoop et PeopleRifka, Numidia Lezoul et Stanley en prison : un proche des influenceurs...

Rifka, Numidia Lezoul et Stanley en prison : un proche des influenceurs algériens donne des nouvelles inquiétantes 

People – Deux semaines après l’incarcération des influenceurs algériens, un proche a fait part de nouvelles peu rassurantes sur l’état psychologique de Rifka, Numidia Lezoul et Stanley. Dzair Daily rapporte pour vous les détails juste ci-dessous.

En effet, les créateurs de contenus impliqués dans l’affaire de Future Gate sont en prison depuis plus de trois (03) semaines. Ils sont accusés d’être complices avec l’entreprise ayant escroqué plus de 70 étudiants. Face à l’appréhension des abonnés des influenceurs algériens, un proche a dévoilé des nouvelles sur l’état psychologique de Rifka, Numidia Lezoul et Stanley.

Dzair Daily expose pour vous ses propos, dans cette édition du mercredi 09 février 2022. Effectivement, depuis l’emprisonnement des stars de la Toile algérienne, les fans de ces derniers guettent la moindre information les concernant. Inquiets par l’incarcération de leurs influenceurs préférés, des internautes demandent incessamment des nouvelles à leurs amis et membres de familles.

Ainsi, Malek a tenu à informer les abonnés. Il s’est donc emparé de son compte Instagram. Et ce, pour les tenir au courant sur la santé mentale de Farouk Boudjemline, Numidia Lezoul, ainsi que Mohamed Aberkane. Il s’alarme, en effet, de l’état psychologique dégradé des influenceurs. « Ils vont de plus en plus mal », a-t-il lancé.

algériens rifka stanley numidia

Malek évoque l’état psychologique des influenceurs algériens emprisonnés

Il a évoqué l’épuisement moral des comédiens algériens qui, selon lui, s’abstiennent de manger et de boire. Attristé par la situation compliquée de ses amis, Malek a poursuivi, en insistant sur leur innocence « Ils sont désespérés. Ils sont passés du statut de témoins à celui d’accusés. Avec une liste de lourdes accusations contre eux », s’est-il indigné.

algériens rifka stanley numidia

Vous n’êtes pas sans savoir que la chambre d’accusation du Conseil judiciaire de la capitale a déjà tranché sur cette affaire qui fait parler d’elle depuis des semaines. Elle a confirmé, effectivement, l’ordonnance du juge d’instruction. Refusant, ainsi, la libération des instagrameurs algériens.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes