AccueilFootLe « rêve d'une finale Algérie vs Maroc jouée au stade de...

Le « rêve d’une finale Algérie vs Maroc jouée au stade de France »

Foot – « Une finale Algérie vs Maroc jouée au stade de France » est le rêve d’un fervent supporteur de la sélection marocaine. Dzair Daily vous dévoile davantage d’informations à ce sujet dans la suite de ce numéro d’aujourd’hui. Restez branchés, ce samedi 10 décembre 2022. 

Au micro du média La Gazette du Fennec, un célèbre humoriste d’origine marocaine a affirmé qu’il rêvait « d’une finale Algérie – Maroc à la prochaine CAN jouée au stade de France ». Nous parlons ici de Younes Depardieu, le comédien, humoriste marocain et fan du sélectionneur des Verts, Djamel Belmadi.

À la veille du coup d’envoi du match Maroc – Portugal, ce jeune homme s’est exprimé au sujet de ses deux équipes favorites, à savoir les Lions de l’Atlas et les Fennecs. Malgré l’absence de la sélection algérienne au Mondial 2022, ce supporteur a révélé : « Moi, j’ai un rêve, c’est une finale Maroc – Algérie à la prochaine CAN. Et on l’a délocalisé au Stade de France ! Ce serait incroyable pour nos deux peuples ».

Par ailleurs, Younes Depardieu s’est montré très optimiste vis-à-vis de l’avenir de l’équipe d’Algérie. Dans ce contexte, il a déclaré : « Belmadi va vite revenir ». Puis, il a poursuivi, disant que « l’Algérie reste l’une des meilleures nations d’Afrique ». « L’Algérie sera à la prochaine Coupe du Monde, a-t-il ajouté. 

« J’admire Belmadi depuis tout petit pour cette raison »

Au fait, le jeune comédien a tenu à dévoiler, lors de son discours à la source susmentionnée, la raison qui l’a rendu fan de l’électeur de l’EN. Alors qu’il était encore petit, il voulait assister à un match de l’équipe de sa ville natale, Châteauroux contre l’OM. « Avec un ami, on a réussi à se faufiler dans l’hôtel des joueurs marseillais situé pas loin de notre quartier », a-t-il raconté.

À sa grande surprise, Younes Depardieu avait rencontré Djamel Belmadi à la réception de l’hôtel. Et là, « Belmadi est venu nous voir pour nous demander si on avait des places pour ce soir. On lui a répondu que non et là il nous a sorti 4 places ! ». Un geste qui a beaucoup plu aux jeunes hommes. Depuis, « j’ai alors compris que c’était quelqu’un de bien », a-t-il avoué.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes