21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
jeudi, 23 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileLe "rêve" d'acquérir des voitures en Algérie est exauçable, selon Aït Ali

Le “rêve” d’acquérir des voitures en Algérie est exauçable, selon Aït Ali

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre de l’Industrie s’est exprimé une nouvelle fois au sujet du dossier de l’importation des voitures, en indiquant cette fois-ci que « le rêve d’acquérir des voitures en Algérie est exauçable ».

En effet, lors de son intervention ce samedi 13 février dans le forum El Hiwar, le ministre de l’Industrie Ferhat Ait Ali Braham a déclaré que « le rêve d’acquérir et de posséder des voitures en Algérie est possible et exauçable ». Toutefois, « il y a des rêves qui détruisent l’économie », a-t-il averti.

Le ministre a expliqué, dans ce sens, qu’une importation de 200.000 nouvelles voitures ne comblera pas la demande locale. Il estime qu’il y a « beaucoup d’Algériens dans les zones d’ombre », et que ces derniers « ne réaliseront pas leur rêve de posséder une voiture ».

- Publicité -

| Sur le même sujet : Voitures d’occasion (moins 3 ans) en Algérie : Aït Ali persiste et signe

« Vous avez le droit de rêver, mais à vos frais, pas aux frais de la République et pas aux frais de la population qui a d’autres rêves. Dans les zones d’ombre [Algérie profonde], je doute fort qu’ils rêvent d’acquérir un véhicule touristique »; a-t-il répondu à un journaliste présent lors du Forum El Hiwar.

Soulignant les prérogatives de son département ministériel, Aït Ali a rappelé que sa mission consiste à créer une base industrielle et non de réaliser des rêves. « On n’est pas là pour les rêves des uns et des autres, on est là par devoir. Nous sommes venir pour planifier une Algérie debout, véritablement industrialisée et autonomisée », a-t-il ajouté.

| Lire aussi : Importation automobile et concessionnaires en Algérie : Aït Ali précise

S’agissant des priorités et des types de véhicules qui seront importés prochainement; le ministre de l’Industrie a indiqué que sa priorité « est d’importer des véhicules utilitaires, non pas les voitures de tourisme ». L’objectif étant « de soutenir la relance économique » à travers l’importation de véhicules utilitaires; précise-t-il.

- Publicité -

En outre, et au sujet des agréments d’importation de voitures neuves par des concessionnaires; le ministre de l’Industrie a indiqué que son département ministériel ne donnera aucune approbation avant l’arrivée des licences. Ajoutant que la liste n’est pas précisée. Quant à la date du début d’importation, celle-ci prendra effet lors de l’approbation des licences, a-t-il expliqué.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -