Retraités en Algérie : la CNAS aide la CNR avec 28 milliards

Algérie – Face aux difficultés financières rencontrées par la Caisse nationale des retraites (CNR), la CNAS intervient avec une enveloppe de 28 milliards de centimes pour assurer le versement des pensions des retraités. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de ce numéro du 4 août 2022. 

En effet, la CNR agonise depuis plusieurs années, elle n’est maintenue que grâce aux aides de l’État et les contributions de la CNAS, ciblant directement la poche des retraités en Algérie. Le montant du déficit enregistré au cours des six premiers mois de l’année en cours par cette caisse est non seulement critique. Mais témoigne aussi de l’ampleur de la catastrophe financière subie par l’institution. 

Selon le dernier rapport préparé par le ministère du Travail, la valeur du déficit de la CNR est estimée à 391.000 milliards de centimes. Rappelons que cette même institution prend en charge plus de 3.260.000 retraités en Algérie. Face à cette situation financière inédite, la trésorerie a fait recours aux aumônes. Ainsi qu’aux prêts à long terme du Fonds national d’investissement. 

Cela, sans pour autant, trouver des solutions à cette crise sans précédent. Le dernier en date, c’est celui de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS). À en croire le quotidien arabophone Ennahar, cette dernière a récemment versé 28 milliards de centimes à la CNR. Par ailleurs, plusieurs autres organismes et institutions étatiques ont contribué à cette opération de sauvetage de la CNR. 

Algérie : les institutions de l’État à la rescousse de la CNR 

Dans ce cadre, la source médiatique citée auparavant a révélé que la CNR a bénéficié d’une aide. Celle-ci s’élève à 624 milliards de dinars. Et ce, pendant les six derniers mois. La Caisse nationale des assurances sociales a pris la tête. Cela en contribuant avec 280 milliards de dinars. Ce qui représente 44,87 % du total des contributions. De son côté, le taux de contribution de la Direction générale des Douanes a atteint 7,55 %. 

Par ailleurs, le ministère de la Solidarité a contribué à la rescousse de la CNR avec un taux de 9,75 % du total des contributions. Tandis que 31,37 % de ce dernier a été versé par le trésor public à travers le Fond national de solidarité.

Quant aux dépenses de la CNR durant la même période, ils ont atteint 790 milliards de dinars. Dont 1 % est affecté à la gestion administrative. Tandis que 6 % sont destinés aux pensions et 8,6 % pour le paiement des primes. Il s’agit là encore de ce qu’a précisé la même source médiatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes