12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentRetraite anticipée et déficit de la CNR en Algérie : Les autorités...

Retraite anticipée et déficit de la CNR en Algérie : Les autorités interpellées

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans une lettre adressée au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, le sénateur Abdelouaheb Benzaim propose au gouvernement de rouvrir le dossier de la retraite anticipée et celui du déficit de la CNR. 

Après avoir exprimé publiquement sa volonté de voir l’âge de départ obligatoire à la retraite à la soixantaine révolue, le sénateur Abdelouaheb Benzaim interpelle de nouveau le gouvernement afin de réitérer son intérêt de voir améliorer le système de la retraite en Algérie, en évoquant le sujet de la retraite anticipée et le déficit de la Caisse nationale des retraites (CNR).    

En effet, le sénateur FLN a adressé une missive à l’attention du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale ce dimanche 28 mars 2021. Notons d’abord que l’intégralité de la lettre en question a été publiée sur le compte Facebook officiel de Benzaim. 

- Publicité -

En préambule, le sénateur est revenu sur le sujet de la retraite après 32 ans d’activité. Il a ainsi fait savoir qu’ils sont beaucoup à vouloir changer les choses. Jusque-là, « toutes les demandes à ce sujet ont été refusées. Le dossier n’a donc pas été ouvert une nouvelle fois », ajoute-t-il par la suite. 

| Lire aussi : Pourquoi les Algériens préfèrent payer en billets de banque ? Un expert répond

Pour expliquer ses revendications, il a tenu à dresser le portrait de quelques travaux pénibles. « Il y a ceux qui travaillent dans des situations très difficiles. Naturellement, ils ne peuvent pas poursuivre leur travail jusqu’à l’âge de 60 ans », indique-t-il. 

Pour consolider son fusil d’épaule, il cite alors quelques exemples de ce type d’emplois. Il s’agit, entre autres, de l’industrie minière, celle chimique et la sidérurgie. Toutes nécessitent, selon ses dires, force et concentration de la part de ceux qui les exercent. 

- Publicité -

| Sujet connexe : Retraite et salaire pour vivre en dignité : Des Algériens donnent leurs avis

Ce genre d’emploi « affecte d’une façon directe la santé des employés », souligne-t-il au passage. Un peu plus loin, Benzaim a demandé au gouvernement d’exempter les personnes travaillant dans les domaines susmentionnés à titre d’exemple, de la retraite proportionnelle. 

Par la même lettre, il a réclamé des précisions quant à la situation financière de la CNR. Il suggère alors au gouvernement de colmater le déficit financier de cette dernière pour qu’elle puisse, à son tour, prendre en charge les retraités. 

retraite anticipée cnr algérie

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -