24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéFranceRetraité Algérien en France : La date limite pour fournir un certificat...

Retraité Algérien en France : La date limite pour fournir un certificat de vie fixée

Publié le

- Publicité -

Algérie/France – Le consulat général de France a fixé au 1er juillet prochain la dernière date limite pour vérifier les certificats de vie des retraités résidant en Algérie et percevant des pensions à partir de fonds français.

En conséquence de la crise sanitaire et à la situation d’urgence liée au coronavirus; le consulat général de France en Algérie a adopté une série de mesures spécifiques aux pensions perçues par des retraités résidents sur le sol algérien; visant à vérifier que les bénéficiaires sont actuellement en vie.

À cet effet, tous les retraités percevant des pensions prélevées à partir des fonds français devront fournir des documents prouvant qu’ils sont encore en vie; et ce, avant le 1er juillet 2020. Selon le communiqué cité par Echorouk, ces mesures ne concernent que les personnes résidentes à l’étranger qui ont préalablement reçu notification de l’enquête durant ces derniers mois, par courrier ou par e-mail .

- Publicité -

Ces mesures se renforcent compte tenu de l’épidémie de Coronavirus, Covid 19; qui enregistre un taux de mortalité particulièrement élevé sur les personnes âgées. C’est pour éviter toute fraude que les autorités françaises mettent à jour les listes des retraités résidents en dehors de la France.

360.000 retraités Algériens perçoivent leur pension de retraite des caisses françaises

Selon les statistiques de la caisse française d’assurance vieillesse; l’Algérie est le pays avec le plus fort pourcentage de retraités qui reçoivent des bourses de retraite françaises Selon les chiffres présentés par le journal Echorouk; la caisse de pension française compte plus de 360 ​​000 pensions; qui sont actuellement versées directement aux retraités ou à leurs veuves résidant en Algérie.

Les autorités Algériennes ont reçu en janvier dernier, une liste qui reprend les noms de tous les retraités Algériens qui ont travaillé en France et qui reçoivent actuellement des bourses et pensions; pour confirmer l’exactitude des informations fournies par les bénéficiaires.

Rappelons d’ailleurs que ces retraités rémunérés par les caisses françaises sont des algériens qui ont travaillé en France durant les années 60. Les derniers chiffres indiquent que le nombre de veuves de travailleurs migrants a atteint 179 000 bénéficiaires.

- Publicité -

Les retraités Algériens dans le collimateur du Parlement Français

Il convient de souligner qu’un groupe de parlementaires français travaillent à renforcer l’arsenal juridique de leur pays; et œuvrent à « démasquer » les tentatives de fraude en matière d’allocations attribuées aux retraités étrangers, dont les Algériens; ayant fait carrière professionnelle en France.

En effet, le premier article de la loi proposée par les députés siégeant au Parlement français; consiste à adopter un mécanisme de suivi physique des bénéficiaires étrangers de pensions provenant de France. Une inspection plus concrète sera également mise en place pour s’assurer réellement de l’authenticité de la pièce justificative présentée; à savoir le « certificat de vie ».

Ainsi, pas moins de 42 députés français sont montés au créneau en mars dernier, appelant à apporter davantage de réglementation en vigueur, en vue lutter plus efficacement contre « la fraude dans les services de retraite français à l’étranger ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -