18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéRetraite en Algérie : quelle révision du système selon Bengrina ?

Retraite en Algérie : quelle révision du système selon Bengrina ?

Publié le

- Publicité -

AlgérieLe président du Mouvement national El-Bina, Abdelkader Bengrina en l’occurrence, évoque une révision du système de retraite en Algérie. On vous en dit plus à ce sujet dans les quelques lignes qui suivent, ce samedi 18 juin 2022.

Lors d’une journée parlementaire portant sur « la politique de l’emploi, la protection et la solidarité sociale », le président du Mouvement El-Bina a abordé une révision du système de retraite en Algérie. Par la même occasion, le responsable a mis l’accent sur une condition incontournable à la réussite de la politique de l’emploi dans le pays.

À ce propos, cet homme politique algérien a révélé qu’il s’agit de l’appuie sur « une approche globale ». Soit une approche qui s’étalera sur le long terme et qui connaîtra la participation de tous les acteurs. Il a aussi souligné l’appuie sur « la dynamique d’interaction avec les changements de l’environnement économique et social du pays d’une part ». En plus de l’appuie sur « les contextes de l’environnement régional et international ».

- Publicité -

Durant cette même journée visant à évaluer la politique de l’emploi et ses effets sociaux, le cadre a valorisé la nécessité de placer l’approche économique dans la politique de l’emploi au cœur de « la réalisation des exigences de la croissance économique ». En outre, Bengrina a insisté sur la nécessité de « supprimer les obstacles face aux projets d’investissement bloqués ». Apprend-on par le biais du quotidien arabophone Echorouk.

Quid de la révision du système de retraite en Algérie ?

En effet, les participants ont recommandé l’organisation de sessions nationales particulières par le ministère du Travail. C’est pour notamment « réformer le système de retraite et de la protection sociale ». Ainsi qu’une « demande d’intégration définitive de tous les travailleurs qui ont servi, pendant des années, sous diverses formes de contrats expirés. Cela concerne principalement ceux affiliés au Ministère de la Solidarité nationale.

Par ailleurs, les membres du mouvement susvisé ont également appelé à accélérer la révision des lois régissant le travail en fonction des changements. Et ce, de manière à les adapter aux évolutions en cours. Ils ont aussi appelé à reconsidérer la loi sur l’emploi public et à l’adapter aux besoins des affiliés du secteur.

- Publicité -

Pour parvenir à la réforme du système de retraite en question, les députés et spécialistes ont dévoilé plus de précisions. Selon eux, cela requiert l’inscription de nouveaux métiers dans la liste des travaux pénibles nécessitant une retraite préalable. En plus de « la prise en compte d’une période de 32 ans de travail pour la retraite ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -