AccueilÉconomieRetraite en Algérie : le déficit de la CNR en hausse et...

Retraite en Algérie : le déficit de la CNR en hausse et voici les solutions engagées

Algérie – La Caisse nationale de retraite (CNR) fait face à un énorme déficit qui perdure depuis quelques années maintenant. Dzair Daily vous dévoile, dans ce nouveau numéro du 26 septembre 2022, tous les détails à cet égard.  

En effet, la Caisse nationale de retraite (CNR) se retrouve face à un énorme déficit menaçant le paiement des retraités en Algérie. Dans le détail, le site Al Araby Al Jadeed a révélé que le déficit financier de la CNR se creuse davantage. Étant donné que l’organisme en question a enregistré un déficit de plus de 720 milliards de dinars au cours de cette année.

Ce qui est énorme par rapport à l’année précédente où le déficit était estimé à 680 milliards de dinars. De quoi pousser le gouvernement algérien à faire recours à des prêts. Il est à noter que la CNR a contracté un emprunt de 500 milliards de dinars auprès du Fonds national d’investissements (FNI). C’est ce qu’a rapporté ladite source.

Pour remédier à cette crise et combler ce déficit, l’État prévoit l’affectation de 3 % de la taxe pétrolière pour la CNR. Ce qui représente l’équivalent de 64 milliards de dinars. Selon la même source, le nombre des bénéficiaires de pensions de retraite est d’environ 3,9 millions d’Algériens. Tandis que le nombre de nouveaux départs à la retraite est de 50.000 personnes par an.

La retraite sans conditions d’âge, serait-elle mise en cause ?  

Al Araby Al Jadeed dévoile que les dépenses des caisses de retraite s’élèvent à 1,22 trillion de dinars par an. En face des dépenses estimées à 500 milliards de dinars annuellement. Il faut savoir que ce déficit a causé le non-retour au système de retraite proportionnelle. C’est d’ailleurs ce qu’a souligné le DG de la CNR, Slimane Melouka, auparavant.

En fait, Melouka a affirmé que l’ouverture du dossier de retraite proportionnelle et la retraite sans condition d’âge est actuellement impossibles. Tout en soulignant que cela revient au déficit de la CNR pour la 3e année successivement. Il s’agit de ce qu’a révélé la même source. Par ailleurs, la question de l’augmentation des pensions de retraite est parmi les plans de l’État.

D’après Melouka, le président de la République a donné des instructions quant à la révision des pensions de retraités. Compte tenu des équilibres financiers et de l’inscription de cette démarche dans la loi de finance 2023. Il s’agit de ce qu’a fait savoir la même source déjà mentionnée.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes