30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
samedi, 13 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentRetraite en Algérie : condition de départ, CNR en déficit.. Djaâboub rassure

Retraite en Algérie : condition de départ, CNR en déficit.. Djaâboub rassure

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaâboub, s’est exprimé aujourd’hui, 15 mars 2021, sur plusieurs sujets, dont les conditions de départ à la retraite et le déficit que subit actuellement la CNR. 

Lors de son déplacement dans la wilaya de Chlef en Algérie, pour une visite de travail, El Hachemi Djaâboub a révélé l’énorme déficit auquel fait face la CNR et les conditions de départ à la retraite. Le quotidien généraliste, Ennahar, relate l’information dans son édition de ce lundi. 

En effet, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a fait état d’un manque budgétaire dont souffre la Caisse nationale des retraites (CNR). « Un déficit qui s’élève à 700 milliards de centimes par un », souligne-t-il. Le responsable est ensuite revenu sur le sujet lié à la retraite proportionnelle. 

- Publicité -

| Lire aussi : Retraite proportionnelle en Algérie : L’UGTA veut sa reprise

À cet effet, El Hachemi Djaâboub a expliqué que si le pays exigeait le départ sans condition d’âge, la CNR accumulerait un million de retraités à la fois. Ce qui entraînerait, selon lui, la fermeture immédiate de ses portes. Le ministre a ainsi écarté tout éventuel retour à la retraite anticipée ou proportionnelle. Elle demeure donc exclue, compte tenu de l’immense manque à gagner de la Caisse nationale des retraites.

Il convient de rappeler que la CNR prévoit d’installer prochainement une plateforme électronique. Cette prestation permettra aux travailleurs de monter leurs dossiers deux (02) ans environ avant la date durant laquelle ils sont censés prendre leur retraite. La mise en place de cet espace s’inscrit dans le cadre de la numérisation des services publics. Le projet est en cours d’élaboration sur le site web de la CNR. 

| Sujet connexe : CNR en Algérie : Nouvelle facilité pour les retraités

Autre sujet évoqué est celui concernant le projet de révision de la loi relative au régime électoral. Djaâboub estime que ce décret est la solution qui mettra fin définitivement à la corruption et au népotisme dans le pays. 

- Publicité -

Ce projet tend aussi à favoriser l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions parlementaires, d’après le même locuteur. Il ambitionne de promouvoir significativement la représentation politique de la gent féminine, dit-il. Tout comme la nouvelle Constitution, le projet de la révision de la loi électorale vise, selon le responsable, à mettre plus d’ordre en Algérie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -