« Retrait en Algérie de la langue française à l’école primaire »

Éducation – L’Organisation algérienne des enseignants appelle le ministère de l’Éducation nationale (MEN) à supprimer la langue française du programme scolaire de l’école primaire en Algérie. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans ce numéro du 25 juin 2022. 

En effet, l’Organisation nationale des enseignants a tenu dernièrement une réunion extraordinaire de son bureau national. Et cela afin d’étudier les derniers développements du secteur de l’éducation dans le pays. Notamment ceux relatifs à l’adoption de l’anglais comme deuxième idiome étranger étudié au primaire en Algérie, après la langue française. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

Ainsi, l’Organisation algérienne des enseignants a formulé une série de revendications. Dans le détail, elle a lancé un appel au département d’Abdelhakim Belabed pour réduire les programmes d’enseignement à l’école primaire. Elle plaide pour la suppression de certaines matières telles que la langue française.

Le susdit collectif préconise de maintenir l’apprentissage de la langue de Molière uniquement au niveau des deux derniers paliers. Par ailleurs, ladite structure a salué la décision du président de la République d’inclure la langue anglaise dans le cycle primaire. Néanmoins, elle a renouvelé sa demande de revalorisation de la langue arabe et de revoir les textes figurant dans les manuels scolaires.

Elle a également rappelé l’urgence d’assouplir les programmes éducatifs dans l’enseignement primaire. À cet égard, elle a proposé de supprimer certaines matières à l’instar de la langue française. 

Algérie : les revendications de l’Organisation algérienne des enseignants 

Dans le même sens, l’Organisation a aussi réitéré son appel à l’adoption de la science islamique dans l’enseignement secondaire. Sur le plan professionnel, elle a appelé à prendre en charge les préoccupations des enseignants contractuels. Elle recommande également au MEN de régler leur statut professionnel. Il s’agit là encore de ce que rapporte la source médiatique susmentionnée. 

Pour rappel, le le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a ordonné, lors du dernier Conseil des ministres, l’introduction de l’anglais dans le système scolaire algérien dès le cycle primaire. Le président n’a cependant pas préciser si cette nouvelle matière remplacerait le français ou s’y ajouterait.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

17 Commentaires

  1. Le salafisme est en train de reprendre du terrain c’est une degradation du systeme scolaire au lieu d’encourager l’enseignement des langues et sciences ils font tout pour detruire le peu de bon sens qui reste dans l’ecole Algerienne quand aux cours des sciences islamiques le pays regorge d’instituts islamiques au niveau des universites ainsi que beaucoup de zaouia sous l’autorite directe

  2. Supprimé la langue française à l’école primaire c’est une catastrophe pour l’école Algérienne qui est déjà à coté de la plaque depuis que les baathistes ont tenu le monopole de l’école Algerienne .
    Pourquoi ne pas seprimer les matières de l’education religieuse et transféré cette matière à la mosquée pour que l’imam s’occupera pour enseigner cette matière à ceux dont les parents veulent que leurs enfants etudient cette matiere; une reson de plus pour que l’imam trouvera une occupation .

  3. Organisation des enseignants pour la destruction du peuple et de la nation, on les remerci d’avoir déclaré leur vraie intention.

  4. Voilà, comment en instruit nos enfants dans des écoles analphabètes, béni wiwi qui veulent rendre nos enfants des bougredaneset nous imposant leur dictat comme la déjà demandé sois disant islamistes Bengrina et mokri , cette organisation de la isaba veulent rendre nos enfants illettrés, a l époque de Boumediene, Allah irahmou, ils nous ramener des cooperant technique des
    ambassades , en les payant en devise afin de nous instruire et de nous cultiver , j ai un enfant qui est âgé de 31 ans , il réside à sans Francisco, c est professeur a l université de san francisco un docteur scientifique il écris et parle 6 langues, l anglais,l Espagnol, italien, français, le chinois, et l Arabe, le président doit disoudre cette organisation a saboter l’éducation de les rendres hi han , je paris que cette organisation ne savent meme pas regider une demande manuscrite

  5. L’anglais n’est aucunement la lingua franca du monde moderne. Cette idée, véhiculée par la propagande mensongère des Anglo-Saxons, est fausse, totalement grotesque. En effet, l’anglais n’est qu’une langue internationale parmi d’autres et est d’ailleurs ignoré par 90% de la population mondiale. De plus, l’immense majorité des habitants des pays non anglophones n’a pas besoin de cette langue pour vivre et travailler. La Chine, par exemple, qui sera la première puissance économique mondiale en 2028, est à la pointe des nouvelles technologies et utilise sa langue pour ce faire (qui n’emploie d’ailleurs aucun anglicisme). La connaissance de l’anglais est d’autant moins importante qu’elle n’est plus la langue nationale d’un seul pays de l’Union européenne et a donc vocation à décliner au sein des institutions européennes. Son poids géopolitique au sein de l’Union européenne est désormais nul, avec un nombre de locuteurs natifs de 1%, pourcentage dérisoire. Quant à l’Algérie, elle est entourée de pays francophones et le français lui est donc infiniment plus utile que l’anglais, langue de pays éloignés et non membres de l’Union européenne. La généralisation de l’enseignement du français est d’autant plus justifiée que cette langue est une grande langue internationale d’avenir, qui comptera un milliard de locuteurs dans le monde en 2060 et dépassera le chinois d’ici la fin du siècle :
    https://www.lefigaro.fr/culture/2013/03/20/03004-20130320ARTFIG00318-un-milliard-de-francophones-en-2060.php

  6. Ne pas commettre cette erreur de retirer de l’école primaire la langue Française qui est devenue un patrimoine de la culture Algérienne.
    Bienvenue á la langue de Shakeaspere á l’école primaire pour encourager sa maitrise aux cótés de la langue Arabe et Française.

  7. Pff !!!! Je crois qu’il ont fait un mauvais rêve ses soit disant enseignants du dernier temps ahh ya rabi atta tayitha

  8. عندما ترى التعليقات تعلم ان فرنسة تركت في الجزائر من يحبها أكثر من الفرنسيين
    لغة والله لا تعدو إلا أنها تقودنا الى الخلف وتجعل
    فرنسة هي الوجهة الاولى لكل العقول المهاجرة
    ومن يقول ان هته اللغة مثل الانڨليزية أقول له
    انا مهندس مدني واعمل في البرمجة بالتوازي مع الهندسة
    عندما أبحث عن أي شيء قليلا ما اجده بالفرنسية ويتحتم علي أن أبحث بالغة الإنجليزية

  9. Enfin quelqu’un qui réfléchit..بارك الله فيك. May Allah guide us….j’utilise les 3 langues, aucun mal…mais quand s’agit de former mes enfants/petits enfants je me pose la question d’abord: qui suis-je? Apprenez a vos enfants d’être eux memes…leur identite avant tout.

  10. Je ne vois pas pourquoi la langue française les gène nous parents d’élèves nous voulons à tout prix que nos enfants continuent d’apprendre le français .si vous voulez instaurer l’anglais vous n’avez qu’à faire il ne dérange pas les élèves

  11. Ceux qui rédigent en français,font énormément de fautes d orthographe ! Enseigner l anglais au cycle primaire, n est pas une catastrophe ! Juste il faut palier, à côté de la langue française qu’il ne faut pas supprimer !

  12. احسن.لاحاجة لنا بلغة عجوز لا تسمن ولاتغني من جوع

Comments are closed.