19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
mardi, 28 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieRessources en eau : voici le taux de remplissage des barrages dans...

Ressources en eau : voici le taux de remplissage des barrages dans l’Est de l’Algérie

Publié le

- Publicité -

Actualité – Le taux de remplissage des barrages en exploitation à travers les régions de l’est a enregistré une hausse considérable eu égard à la météo très pluvieuse qui s’invite en Algérie depuis mi-janvier : de quoi soulager les ressources en eau. Nous vous en disons plus dans les lignes qui suivent. 

La bonne nouvelle a en effet été dévoilée, ce mardi 31 janvier 2023, par Abdelaziz Boulechfar, directeur de l’unité d’inspection et d’intervention au niveau des barrages de l’est algérien. Il s’est manifesté à cet effet sur les ondes de la radio régionale de Sétif. Selon ses précisions, les taux de ressources en eau emmagasinés à travers la susdite zone d’Algérie ont dépassé la barre des 45 % jusqu’à hier. 

Grâce aux apports des récentes séquences pluviométriques et derniers épisodes neigeux, les volumes d’eau stockés au niveau de 34 ouvrages hydrauliques s’élèvent effectivement à 48,1 %. « Au cours de la période entre le 19 et le 30 du mois courant, le niveau, à l’est, s’est établi à 110 millions de mètres cubes  ». 

- Publicité -

Il s’agit là de ce qu’a en outre déclaré le même responsable. La plus grosse part revient ainsi au plus grand barrage du territoire algérien, celui de Beni Haroun, à Mila. Il affiche actuellement 25 M de m3. Soit un taux de remplissage de 76 %. Plusieurs autres retenues d’eau ont également connu des volumes très appréciables. 

À savoir notamment celles de Kissir, Boussiaba, Tabellout. En plus du barrage Ouldjet Mellegue de Tébessa. Ils connaissent alors des ratios respectivement à 98 %, 95 %, 88 % et 82 %. C’est ce qui ressort encore de la déclaration de l’intervenant. Le reste des détails est à découvrir ci-dessous. 

Ressources hydriques en Algérie : nouvelle hausse des capacités des barrages attendue 

Abdelaziz Boulechfar a indiqué que les niveaux des ouvrages hydrauliques de l’est devraient être en nette hausse dans les prochains jours. La fonte des neiges, dit-il, permettra de fournir des quantités d’eau supplémentaires à la réserve actuelle. Il a par ailleurs tenu à rappeler un point. « Mais il faut savoir que les vannes d’un barrage ne s’ouvrent qu’une fois le taux de remplissage arrivé à 100 % ». 

- Publicité -

C’est ce qu’a donc souligné le locuteur. Si l’on se fie à ce dernier, l’ouverture des barrages se fait alors dans des cas particuliers et exceptionnels. À titre d’exemple, il a évoqué les scénarios liés aux boues, limons et sables. « C’est l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT) qui délivre l’autorisation pour une ouverture », conclut-il.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -