AccueilÉconomieÉnergieRéserves de pétrole : voici la position de l’Algérie dans le classement...

Réserves de pétrole : voici la position de l’Algérie dans le classement mondial

Énergie – Une nouvelle classification des pays ayant les plus importants volumes récupérables dans des gisements exploités est récemment parue. En tout, quatre États d’Afrique, dont l’Algérie, figurent dans le top 20 mondial des maîtres majeurs des réserves de pétrole. 

Depuis le début de la guerre russo-ukrainienne, le territoire algérien est considéré comme un partenaire de choix du secteur énergétique. Il s’impose alors dans une Europe plongée en pleine crise d’énergie comme le sujet primordial de la rentrée économique et sociale. Avec cela et la place qu’elle occupe dans le dernier classement international des réserves de pétrole, l’Algérie se trouve ainsi dans une condition favorable à son développement. 

Elle récolte en effet les fruits consentis par le gouvernement à l’effet de protéger et remettre sur les bons rails une économie assaillie par un fort choc exogène. À savoir la pandémie liée au nouveau coronavirus. Dans un classement sur le stockage de l’or noir publié par Insider Monkey, notre territoire a donc été classé au 16e rang, avec 12,20 milliards de barils. Nous vous en disons plus dans la suite de cette édition du mardi 3 janvier 2023. 

Classement des réserves de pétrole : l’Algérie sur le podium africain 

L’exportation de pétrole brut constitue l’une des principales sources de revenus pour de nombreuses nations. La nôtre en fait partie. À l’échelle continentale, cette dernière monte sur la 3e marche du podium. En deuxième position, on retrouve le Nigeria. Soit avec des volumes estimés à 36,89 milliards de barils d’or noir. Il siège de ce fait à la 11e place du classement général. 

Les plus gros stocks en Afrique se trouvent au niveau de la Libye. Elle dispose effectivement de réserves prouvées qui s’élèvent à 48,36 milliards. Elle est alors considérée comme le 9e pays au monde disposant des plus importantes quantités de pétrole récupérables. 4e en Afrique et 19e au niveau international, l’Angola possède en son sein un volume de 7,78 milliards de barils. 

Il est à noter que les troisièmes positions mondiales en termes de stockage de la susdite énergie reviennent respectivement au Venezuela (303,80 G b), à l’Arabie Saoudite avec des réserves à 258,60 milliards de barils de pétrole, et l’Iran. Le territoire iranien, lui, détient des quantités stockées atteignant les 208,60 milliards de barils. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici