AccueilÉconomieDevise AlgérieRéserves de change de devises en Algérie : Tebboune annonce une hausse...

Réserves de change de devises en Algérie : Tebboune annonce une hausse en 2021

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, annonce une hausse des réserves de change de devises d’ici la fin de l’année 2021. Les détails vous seront révélés ce lundi 09 août.

En effet, lors d’une entrevue accordée aux médias, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a abordé plusieurs sujets d’actualité, dont les réserves en devises en Algérie, qui connaîtront une hausse d’ici la fin de l’année 2021 si le cours de change reste le même.

Dans le détail, au cours de cette interview mise en ligne hier par DZ News, le chef de l’État algérien s’est exprimé au sujet des réserves de change. Il a indiqué que dans le cas où le taux de change reste inchangé et qu’on continue avec la rationalisation des dépenses, les avoirs en devises étrangères pourraient bien augmenter. Ce serait le cas d’ici la fin de l’année en cours.

De plus, il a précisé autre chose. Il a soutenu que cela intervient à la suite des données divulguées par la Banque centrale. Et ce, dans le cas où le prix de change de la devise en Algérie demeure le même. Mais aussi, les économies apportées sur les produits d’importation. Cela, sans pour autant toucher les articles de première nécessité du citoyen.

Algérie : la disponibilité de la devise forte liée à la productivité nationale

En outre, le président a déclaré que les restrictions relatives à l’activité d’importation ne seront pas appliquées dans certains cas. Cela, en ce qui concerne les produits de première nécessité, comme une partie des besoins en blé. Ou notamment, l’importation de machines de production pour le lancement des usines.

De ce fait, selon le même locuteur, dans le futur, il n’y aura pas de devise forte sans qu’il y ait une productivité nationale en retour. Par conséquent, tous les investissements en Algérie doivent avoir un impact positif sur l’économie nationale. De par le retour sur investissement, mais aussi, la création de postes d’emploi pour les jeunes diplômés.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes