Reprise des vols : le protocole sanitaire respecté ? Air Algérie s’exprime

Algérie – Selon Amine Andaloussi, chargé de communication d’Air Algérie, jusqu’à présent la situation à la reprise graduelle des vols est sous contrôle et les mesures, a-t-il dit, du protocole sanitaire imposé aux voyageurs sont pour l’instant suivies. 

Le responsable du pôle de communication chez la compagnie algérienne, Air Algérie, s’est penché sur le déroulement du protocole sanitaire à la reprise partielle des vols. Il s’est prononcé lors de son passage d’hier vendredi. C’était au micro de la Radio nationale Chaîne 1. Il a donc explique que jusqu’ici les voyageurs respecte les consignes sanitaires. Il s’agit de celles mises en place par le Comité scientifique chargé du suivi du coronavirus.

Le chargé de communication a par ailleurs indiqué autre chose. Cela a porté sur le taux des billets de la compagnie nationale vendus. Alors, d’après les mêmes propos que nous rapportons ce 05 juin 2021, 90 % des tickets de vols en provenance des quatre (4) pays concernés par la reprise progressive des frontières ont déjà été achetés. Les réservations en question se sont effectuées via la plateforme numérique d’Air Algérie.

Le même responsable n’a pas écarté d’élargir la liste des destinations retenues jusque-là. Mais à condition du respect rigoureux du protocole sanitaire contre la propagation du virus Corona. Il est prévu que la direction de la flotte nationale programme la ligne qui reliera l’aéroport d’Alger-Houari Boumédiène à la capitale Rome en Italie. Ce sera dès ce dimanche. Le vol Alger-Francfort (Allemagne) est, quant à lui, prévu pour le jeudi 10 juin.

Vols d’Air Algérie : « La reprise se passe selon les modalités instaurées par les autorités », précise Andaloussi

La reprise progressive des vols a eu lieu, rappelons-le, le 1er juin dernier. Elle se déroule selon les modalités fixées par les hautes autorités compétentes du pays, selon Amine Andaloussi. Pour l’heure, a-t-il signalé vendredi, tout se passe normalement. Il y a eu assouplissement pour ce qui est des conditions. Ça consiste en l’exemption des frais d’hébergement pour les étudiants.

On dispense aussi les personnes âgées à revenus modestes. Le reste de la communauté bénéficie de 20 % de réduction. Les frais de la mise en quarantaine pour eux ont été fixés à 33.000 DA au lieu de 41.000 DA. C’était après que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ait ordonné la diminution des prix initiaux. 

Pour rappel, depuis la reprise du trafic aérien, entamé mardi dernier, des vols hebdomadaires ont lieu. On a constaté un l’afflux de beaucoup de monde depuis le premier jour sur les agences d’Air Algérie. D’ailleurs, on préfère désormais à celles-ci la réservation en ligne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes