Reprise des vols et ouverture des frontières en Algérie : le point sur la situation

Algérie – Nous vous proposons, ce 24 juin 2021, un point récapitulatif de l’actualité relative à l’ouverture des frontières algériennes, ainsi que la reprise des vols du transporteur aérien national, Air Algérie, et celle des compagnies aériennes étrangères.  

Voici, sans tarder, un petit tour d’horizon sur l’actualité de l’aérien dans notre pays. Après une fermeture qui a duré quatorze (14) mois, le gouvernement algérien a décidé d’autoriser l’ouverture des frontières, permettant ainsi à Air Algérie de reprendre ses vols commerciaux.

En effet, la compagnie aérienne nationale assure, depuis trois semaines, la desserte de sept (07) villes. Il s’agit, dans le détail, d’Istanbul (Turquie), Paris, Marseille (France), Tunis (Tunisie), Rome (Italie), Barcelone (Espagne) et Francfort (Allemagne). D’après le média francophone Liberté, le Canada ne fait apparemment pas partie du programme estival du transporteur aérien national.

Rien, néanmoins, n’a été officiellement annoncé par Air Algérie. En tout cas, la compagnie aérienne nationale a tenu à informer sa clientèle qu’elle devrait renseigner les formulaires et les imprimés en ligne. Ceux-ci sont demandés par les pays de destination. Le but étant d’éviter un refus d’enregistrement ou d’embarquement.

Reprise des vols d’Air Algérie : confinement, aéroports.. ce qui peut changer 

Pour ce qui est des vols retour, les modalités d’entrée dans le pays restent presque similaires à celles décrites lors de l’ouverture partielle des frontières. Les passagers désireux de mettre le pas en Algérie devront se soumettre à un confinement de cinq (05) jours. 

Ce dossier même a connu un rebondissement soudain. En effet, le Conseil scientifique a recommandé la suppression des quatre nuitées de séjour dans un hôtel. C’est ce que relate El Watan. Toujours au sujet des frontières, Air Algérie assure des vols à partir de trois aéroports. Il s’agit de celui de Constantine, Oran et Alger. 

Selon le Dr. Ilyes Akhamokh, l’Algérie pourrait permettre à la compagnie aérienne nationale d’effectuer des vols à partir d’autres aéroports algériens. Pour exprimer sa vision des choses, il dresse le portrait d’une situation épidémiologique en nette amélioration malgré l’ouverture des frontières.

Reprise des vols et ouverture des frontières en Algérie : le cas des compagnies étrangères

La compagnie aérienne française, ASL Airlines continue d’opérer ses vols de rapatriement d’Algérie vers la France. Chaque semaine, le transporteur aérien français lève le voile sur de nouveaux vols spéciaux entre les deux pays.

Pour ce qui est des vols réguliers, ASL Arlines a enfin reçu le feu vert des autorités algériennes. C’est le cas également d’Air France et sa filiale à bas coûts, Transavia. Depuis quelques jours, plusieurs personnes ayant réservé des vols ont été notifiées de l’annulation de ces derniers. La confusion s’installe entre vol régulier et celui commercial.

Sur ce, l’ancien représentant de la communauté algérienne à l’étranger, Samir Châabna a mis en garde la diaspora à ce sujet. Avant de procéder à la réservation, il faudra donc se renseigner auprès des compagnies qu’il s’agit bien d’un vol commercial entrant dans le cadre de la reprise du trafic aérien.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes