AccueilGuide VoyagesReprise des vols et ouverture des frontières en Algérie : ACAE s’exprime

Reprise des vols et ouverture des frontières en Algérie : ACAE s’exprime

Algérie – Action citoyenne des Algériens à l’étranger (ACAE) est en faveur du maintien la fermeture des frontières en repoussant la reprise des vols dans le contexte sanitaire actuel.

En raison du coronavirus et ses nouveaux variants, l’Algérie poursuit son ajournement de la reprise des vols et l’ouverture de ses frontières. Celles-ci sont donc fermées depuis le 17 mars de l’année passée. L’association Action citoyenne des Algériens à l’étranger (ACAE) est revenue sur l’épineuse question. C’est ce que rapporte le quotidien généraliste Liberté, ce samedi 8 mai 2021. 

En effet, ACAE est favorable au maintien des restrictions sur les vols. Elle soutient alors la poursuite du verrouillage des frontières nationales. Elle expose son point de vue à la lumière de la situation sanitaire actuelle. L’association bénévole basée à Marseille s’est adressée à la communauté algérienne à l’Hexagone. Elle l’encourage à faire preuve de patience et d’imperturbabilité en cette période de crise sanitaire.

Ainsi, l’association est en faveur de la stratégie du pays de suspendre ses liaisons avec les autres pays du monde, afin d’éviter la flambée du bilan épidémique. ACAE a renforcé son argumentaire par les chiffres importants de contamination dans notre pays. « Quand on voit les chiffres de l’épidémie en Algérie, peut-être que la fermeture des frontières était la bonne décision à prendre », a déclaré la même source. 

L’organisation de la société civile prône la priorité de préserver la santé publique

D’autre part, Youcef Bouabboune, un membre actif de l’ACAE, a indiqué que la suspension de l’opération de rapatriement a été décidée dans le souci de préserver la stabilité du décompte quotidien des contaminations au virus. Il clame que cela est en liaison directe avec la sécurité de 45 millions d’Algériens.

Dans le même sillage, Youcef Bouabboune a considéré que l’idéal serait d’attendre la vaccination de la majorité des citoyens avant de prévoir l’ouverture des frontières. Il vante, par la même occasion, la patience de la diaspora algérienne. Le même intervenant a estimé que la protection de la population algérienne est prioritaire. 

Pour mémoire, de nombreux Algériens sont bloqués à l’étranger, notamment en France. Ces derniers demandent de pouvoir rentrer au pays. Ils relatent, incessamment, les différentes situations « dramatiques » présentées comme les leurs en espérant assister au déverrouillage des frontières

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes