26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesReprise des vols, billets chers, frontières : Le PDG d’Air Algérie répond

Reprise des vols, billets chers, frontières : Le PDG d’Air Algérie répond

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le PDG d’Air Algérie s’est exprimé sur l’éventuelle reprise des vols, cherté des billets, l’ouverture des frontières ainsi que la crise que traverse actuellement la compagnie aérienne. 

En effet, à l’occasion de l’événement organisé en marge de la signature d’un accord entre Air Algérie et des acteurs du secteur du tourisme, Bakhouche Alleche, le premier responsable de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a apporté ce samedi 15 août 2020, des réponses à de nombreuses questions que posent plusieurs Algériens notamment sur l’éventuelle reprise des vols, la cherté des billets d’avions et il a également commenté la fermeture des frontières internationales. 

Le PDG d’Air Algérie a tout d’abord exprimé son souhait de voir la reprise des vols : « Nous on aimerait bien, mais il y a des impératifs de santé publique » ; a avoué Bakhouche Alleche. Néanmoins, ce dernier a tenu à préciser que la décision ne dépend pas de lui en particulier ou de la société mais c’est une directive que seul les hautes autorités de l’État peuvent prendre et c’est à elles qu’appartienne la décision : « Tout dépend de la décision des pouvoirs publics », a-t-il rajouté. 

- Publicité -

Le premier responsable de la compagnie aérienne nationale a affirmé; qu’Air Algérie est prête à reprendre les vols internationaux dès qu’un feu vert sera émis par les pouvoirs publics. C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé Mohammed Charef, responsable d’exploitation d’Air Algérie : « Le jour de la reprise, tous les avions seront en état de marche. Toutes les mesures ont été prises pour que les avions soient prêts à voler dès qu’on nous dit que le déconfinement sera entamé dans deux ou trois jours », rapporte le média spécialisé, Voyager DZ

« Nous traversons une crise sans précédent », soutient le PDG

En effet, lors de son intervention relayée par les médias nationaux; le PDG d’Air Algérie a affirmé que la compagnie; ainsi que l’ensemble de la chaîne du voyage; passent une période difficile à cause de l’arrêt brusque qu’ont connu les compagnies aériennes : « Nous traversons actuellement une crise sans précédent; l’ensemble de la chaîne du voyage a été sévèrement impactée par la Covid-19; et ne génère plus pratiquement aucun chiffre d’affaires », a-t-il déclaré. 

Néanmoins, malgré cette crise que traverse Air Algérie; Alleche; affirme qu’il comprend parfaitement la décision des pouvoirs publics de suspendre le trafic aérien. Il estime que cette question relève de la santé publique; ce qui prime sur les enjeux économiques. 

- Publicité -

« Les billets d’Air Algérie ne sont pas chers, n’en déplaise à beaucoup ! », renchérit-il

Questionné par une journaliste présente lors de la conférence de presse sur la cherté des billets d’Air Algérie; le PDG n’a pas mâché ses mots et a répondu : « Les billets d’Air Algérie ne sont pas chers; n’en déplaise à beaucoup ! » Avant d’ajouter : « les professionnels du tourisme; et du voyage savent faire la part des choses. Donc je m’inscris en faux contre cette idée; que vous répétez à satiété; il va falloir s’en débarrasser » a-t-il rétorqué.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -