Voyageurs Algériens

Reprise des vols Algérie : «Pas dans l’immédiat» juge le Comité scientifique

0
algérie vols comité scientifique
S'abonner :

Algérie – Le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution, en Algérie, de la pandémie du nouveau coronavirus, Covid-19, Pr Djamel Fourar, a affirmé, hier 22 septembre, que l’instance au nom de laquelle il s’exprime s’oppose à une reprise immédiate des vols. Voici ce que propose Fourar à la place.

Se prononçant, mardi, sur le plateau de la chaîne de télévision, Echorouk News, le Pr Djamel Fourar, porte-parole du Comité scientifique de suivi, en Algérie, de l’évolution de la pandémie du coronavirus, a indiqué que le contexte sanitaire dans lequel nous nous retrouvons, présentement, empêche toujours une reprise sûre des vols immédiatement. Les frontières restent donc fermées au trafic aérien ; du mois pour l’instant, peut-on saisir des propos du médecin.

Le porte-parole du Comité scientifique a clairement exclu l’ouverture de l’espace aérien de l’Algérie. Il demeurera verrouillé pendant plus de temps encore. Il en va de la sécurité sanitaire des citoyens algériens ; a noté Djamel Fourar. L’argument de l’intervenant, dressé contre la reprise des vols, concerne « le nombre croissant des contaminations quotidiennes ; dans de nombreux pays, notamment européens » ; a-t-il expliqué aux téléspectateurs de l’émission dans laquelle il était invité.

Au lieu d’ouvrir les frontières dans l’immédiat ; et reprendre les vols avec tout le monde ; sans restriction aucune, le médecin suggère d’ouvrir progressivement l’espace aérien ; aux pays qui enregistrent de faibles « scores » en matière de nouvelles infections au Covid-19. Il recommande également de reprendre progressivement les vols domestiques ; et le transport inter wilayas.

Air Algérie reçoit et rediffuse le message du Comité scientifique

Cela donc en fonction de la situation de chaque wilaya. Par ailleurs, la compagnie nationale Air Algérie, a repris les déclarations du porte-parole du Comité scientifique ; au sujet de la reprise des vols, sur son compte Twitter. Ainsi, la position de l’instance, que le président Tebboune vient de désigner à nouveau ; comme seule habilitée à trancher sur la question ; qui n’est pas du ressort des politiques, selon les propos du chef de l’État.

D’autre part, le médecin a assuré que les chiffres des contaminations ; au coronavirus en Algérie, fournis quotidiennement ; par le ministère de la Santé, sont réels. Pour étayer ses dires, l’orateur a fait remarquer qu’il existe 32 laboratoires accrédités ; réalisant le dépistage dans notre pays. En ce qui concerne la prière du vendredi ; Pr Fourar a informé qu’elle n’est pas à l’ordre du jour pour le moment.

Puis pour justifier cette position, il a met l’accent sur la forte affluence des fidèles ; sur les mosquées pour l’accomplissement du culte hebdomadaire. À propos d’une délimitation du nombre des prieurs à entrer dans la mosquée ; pour s’acquitter de ce devoir religieux, l’intervenant a précisé que telle mesure n’est nullement concevable. « On ne peut pas dire à quelqu’un que c’est plein. Impossible d’entrer ! » ; a-t-il explicité.

À propos de la rentrée scolaire 2020-2021 ; prévue donc pour le 4 du mois prochain, le professeur a révélé qu’elle est susceptible d’être reportée ; à la fin octobre ou début novembre. L’orateur a fait savoir aussi que le Comité scientifique a mis au point un protocole sanitaire ; garantissant la protection des électeurs. Ceux-ci sont, en effet, attendus pour voter au référendum ; sur la nouvelle Constitution ; qui se tiendra le 1er novembre.

Article recommandé :  Frontières Algérie : Une pétition pour demander la reprise des vols

Date de l’ouverture des frontières en Algérie : La prévision de Berkani

Article précédent

AADL Algérie : Vers une importante distribution de logements en novembre

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.