AccueilGuide VoyagesReprise des vols, Air Algérie, Transavia, ASL Airlines : le point sur...

Reprise des vols, Air Algérie, Transavia, ASL Airlines : le point sur la situation

Algérie – Informez-vous en moins de quatre minutes sur l’essentiel de l’actualité d’Air Algérie, ASL Airlines, Transavia, mais aussi la question de la reprise des vols internationaux.   

Voici donc les informations immanquables qu’il ne faillit pas rater dans l’actualité de ces derniers jours en lien avec la reprise des vols vers l’international et la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, le transporteur à bas prix Transavia et ASL Airlines. 

Commençons, en préambule, par cette dernière. La compagnie française continue d’effectuer ses vols de rapatriement en partance de l’Algérie pour la France. Le 18 mars dernier, elle a même proposé à sa fidèle clientèle une promotion spéciale avec un tarif des plus attractifs dans un temps où les liaisons aériennes se font très rares. 

| Lire aussi : Visas pour l’Italie : Inauguration d’un nouveau centre VFS Global en Algérie

Dans le détail, tous les billets de ses vols qui ont relié la capitale algérienne, Alger, à celle française, Paris, entre la même date et le 22 du mois en cours, étaient disponibles à la vente, à partir de 53.500 DA. La filiale d’Air France spécialisée dans le vol pas cher, qui n’est autre que Transavia, a, quant à elle, décidé de maintenir son programme de la semaine précédente au départ de l’Algérie vers la France.  

Elle a opéré tous les vols du 20 et 21 mars 2021. Le transporteur susmentionné prévoit même de voler sur le ciel algérien au cours de la semaine prochaine. Le but étant de rapatrier les ressortissants français et permettre aux personnes éligibles de voyager en temps de pandémie. 

| Sujet connexe : Air Algérie : Le gouvernement veut améliorer la qualité de service

Entre temps, les frontières algériennes restent fermées. Jusque-là, les hautes autorités du pays n’ont avancé aucune date quant à la reprise des vols d’Air Algérie. Les avions de la compagnie aérienne nationale sont donc cloués au sol une nouvelle fois. Rappelons que le pays a suspendu les vols de rapatriement de cette dernière. 

Pour l’instant, aucune décision n’a été annoncée concernant le maintien ou pas de la suspension pendant le mois de mars. Cette situation qui tarde à connaître un épilogue a suscité, ces derniers jours, l’intervention de plusieurs spécialistes. 

| Vous aimerez lire : Hadj 2021 : Les raisons qui peuvent faire rater le pèlerinage aux Algériens

Aux yeux de Mohamed Melhag, le gouvernement n’autorise pas la reprise immédiate des vols dans le but d’éviter un scénario semblable à celui du Maroc. Le pays voisin, selon l’expert en virologie, a ouvert ses portes et s’est exposé au grand risque de la contagion. Dès lors, le pays a enregistré de nombreuses contaminations au coronavirus, semble-t-il dire.

Le spécialiste ne nie donc guère que la fermeture des frontières a agi en tant que bouclier contre la covid-19. Le professeur Kamel Djenouhat qui est revenu également sur le sujet n’en pense pas moins. Pour lui, la fermeture de l’espace aérien nous a même épargné d’une troisième (3e) vague. 

De son côté, le docteur Abdelhafid Kaidi estime que les fléchissements qu’enregistrent dernièrement la courbe épidémique sont dus à la suspension des vols. L’ex-membre du Comité scientifique, Bekkat Berkani s’est également exprimé sur le sujet. Pour lui, il est encore tôt pour penser à la reprise des vols. En définitive, les avis des spécialistes sont presque unanimes vis-à-vis de cette situation. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes