Reprise des vols d’Air Algérie et ouverture totale des frontières : Berkani favorable

Algérie – La situation sanitaire est plutôt satisfaisante, selon le Dr Mohamed Bekkat Berkani, il est temps pour Air Algérie de reprendre ses vols dans le cadre d’une ouverture totale des frontières. Apprenez les détails, ce 20 septembre 2021. 

Le coronavirus peut-il permettre à Air Algérie une reprise de ses vols sous une ouverture totale des frontières ? Bekkat Berkani se prononce. Depuis plusieurs jours, les bilans quotidiens publiés par le ministre de la Santé concernant les cas de contamination à la COVID-19, enregistrent une baisse remarquable.

Samedi, l’Algérie a enregistré 201 nouveaux cas. Et les chiffres ne cessent de baisser. Notamment, les cas admis dans les hôpitaux. Selon les spécialistes, seule la variante Delta de la Covid-19 continue à circuler. Et seule une vaccination totale permettra de retrouver une « vie normale ».

L’Algérie a reçu plusieurs doses du vaccin chinois SINOVAC. Et l’État prévoit de vacciner plus de 70 % de la population. Telle chose d’ici à la fin de l’année. Car selon les spécialistes, ça va assurer une immunité collective. Cela va aussi aider au retour progressif à une situation plus familière.

Dans une interview accordée à TSA, Dr Mohamed Berkani émis son avis. Il appelle le gouvernement algérien à réviser sa décision. Celle de maintenir les frontières fermées. Un verrouillage qui se poursuit malgré la progression remarquable enregistrée ces derniers jours, dit-il.

Le président de l’Ordre national des médecins est favorable à la reprise totale des vols d’Air Algérie 

Après 14 mois d’arrêt, la compagnie aérienne algérienne est autorisée depuis le 1er juin dernier à effectuer 34 vols internationaux par semaine avec sept (7) pays différents. Avec ces chiffres, Air Algérie n’a pas encore atteint les 50 % de ces destinations habituelles. 

Dr Berkani, dans son interview, appelle l’État à autoriser le retour de tous les vols internationaux, ainsi que les dessertes maritimes tout en appliquant un protocole sanitaire qui va permettre aux personnes vaccinées de voyager librement.

Selon l’expert, la situation épidémique en Europe est sous un contrôle total. Le risque d’une nouvelle vague de contaminations venue de l’extérieur est trop faible comparé à celui d’une réinfection à l’intérieur.

Après une année et demie d’arrêt, le Dr Berkani n’a pas hésité à rappeler les enjeux économiques qui se posent à la compagnie aérienne algérienne. Reprendre tous les vols internationaux va permettre à Air Algérie de prendre un nouveau souffle, soutient-il.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes