Reprise des vols d’Air Algérie : Voici l’impact du nouveau Covid-19

Algérie – Les frontières terrestres et aériennes de l’Algérie sont fermées depuis le mois de mars 2020, à cause de la pandémie du coronavirus. Mais alors qu’une possible reprise des vols d’Air Algérie est attendue, le Dr Djamel Fourar, redoutant la nouvelle souche de Covid-19, est méfiant.

Un grand nombre d’Algériens comptent sur l’arrivée du vaccin anti-Covid pour enfin voir les vols reprendre et pouvoir voyager. C’est dans ce contexte que l’invité par la Radio nationale à s’exprimer sur le sujet, porte-parole du Comité scientifique a immédiatement écarté la reprise des vols d’Air Algérie à la lumière de la nouvelle souche de la Covid-19. 

En effet, la nouvelle souche du coronavirus a été jugée nettement plus dangereuse que la précédente. Le Dr Fourar a donc formellement déconseillé « la réouverture proche des frontières ». Cela malgré le début imminent de la campagne de vaccination en Algérie. 

« Si nous rouvrons les frontières, nous risquerons de recevoir le nouveau variant du coronavirus ». C’est ce qu’a lancé le scientifique. Il a mis en garde contre le péril lors du même entretien accordé à la Radio nationale. Et à Fourar d’ajouter qu’il fallait s’habituer à cette crise sanitaire. Elle est bien partie pour durer, estime-t-il. 

La campagne de vaccination contre le Covid-19 débutera bientôt en Algérie 

« Il faut s’habituer à vivre avec le coronavirus, en s’en tenant au strict respect des mesures de prévention contre la Covid-19 ». C’est ainsi conclu alors le porte-parole du comité scientifique. Ce dernier se charge, rappelons-le, du suivi de la pandémie du Covid-19 en Algérie.

Le gouvernement a déjà enregistré, le 10 janvier dernier, le vaccin russe contre le coronavirus. Il s’agit donc de Spoutnik V. Les autorités viennent d’annoncer la proche arrivée du vaccin anti-Covid chinois. Son avènement est attendu pour juste avant le début de la campagne de vaccination. 

Le 13 janvier, Le porte-parole du gouvernement, s’est prononcé. Ammar Belhimer a de ce fait annoncé que le vaccin chinois allait rapidement arriver au pays. Le responsable a également déclaré que le débat autour des vaccinations était prévu pour la fin de ce mois-ci.

Le membre de l’Exécutif a en effet informé de ladite arrivée. « En plus du vaccin russe (Spoutnik-V), dit-il, il est attendu que l’Algérie reçoive un autre lot de vaccin anti-Covid. Celui-ci viendrait de Chine. Cela avant fin janvier 2021 ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes