AccueilSociété et CultureSociétéReprise de la Omra pour les Algériens à partir du 1 Moharram...

Reprise de la Omra pour les Algériens à partir du 1 Moharram 2021 

Algérie – Après une suspension qui a duré plus de deux ans, les Algériens pourront enfin se rendre dans les Lieux saints, pour effectuer la Omra, car la reprise du petit pèlerinage interviendra ce mardi 1er Moharram 2021. Suivez ici tout ce qu’il faut retenir à ce sujet.

En effet, l’Arabie saoudite a annoncé récemment la reprise de la Omra en 2021, pour les étrangers dont les Algériens. Suspendue depuis la mi-mars en raison de la propagation de la Covid-19, la Omra va reprendre dès le 1er Moharram 1443. Cette date correspond au mardi 10 août 2021. C’est une nouvelle qui devrait réjouir les fidèles musulmans désireux d’accomplir ce rituel important l’Islam.

Effectivement, désormais il est accessible aux Algériens de se rendre à la Mecque. Les autorités saoudiennes procéderont, dès ce lundi 9 août, à la réception des demandes de pèlerins. Il est question de ceux venant de l’extérieur du Royaume saoudien. Il s’agit de toute manière de ce qu’a rapporté le média arabophone Ennahar, dans son édition de samedi.

Selon la même source médiatique, le gouvernement saoudien a fait état de l’augmentation de la capacité d’accueil. Et ce, dès le début de la nouvelle année de l’hégire 1443. Dans ce sens, chaque mois, jusqu’à deux millions de pèlerins pourront effectuer la Omra. C’est ce que mentionne le média généraliste susmentionné. 

Les conditions imposées aux pèlerins étrangers

Il est important de noter que l’instruction concerne la majorité des pays du monde. Néanmoins, les ressortissants de 33 pays ne sont pas autorisés à accomplir les rites de la Omra. Les pays sont sélectionnés selon l’évolution de la pandémie et la situation sanitaire qui y règne actuellement.

D’autre part, pour éviter la propagation du virus à couronne, le pays gardien des deux villes saintes de l’Islam a imposé plusieurs conditions aux pèlerins étrangers. Il est question en premier lieu de la vaccination. Pour le moment, le Royaume a adopté les vaccins Pfizer, AstraZeneca et Johnson&Johnson. Outre la vaccination, les pèlerins étrangers devront se soumettre à un confinement sanitaire de trois (3) jours.

Par ailleurs, le nombre de personnes ne dépassera pas deux dans chaque chambre. Quant au nombre d’individus dans les bus, il ne dépassera pas les 25 personnes. C’est ce qu’a annoncé Mustapha Hidaoui, le chargé d’information à l’Office national du Hadj et de la Omra. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes