Reprise du montage des vélos en Algérie : ce qu’il faut savoir

Algérie – Voici ce qu’il faut savoir sur la reprise du montage des vélos en Algérie. On vous propose l’information complète à ce sujet dans cette édition du 20 janvier 2022. Ça se passe dans la suite de cet article. 

En effet, les responsables du ministère de l’Industrie ont garanti aux personnes intéressées par le montage des vélos et motos en Algérie et pour ceux qui souhaiteraient rejoindre ce secteur de leur accorder des facilités. C’était lors d’une réunion technique qui a durée plus de quatre (4) heures. Dans laquelle il a été décidé de créer une Commission chargée de lever le gel des projets en attente. 

Effectivement, lors de cette même entrevue, les responsables de l’industrie ont indiqué qu’au cours de la prochaine étape, l’accent sera mis sur la fabrication plutôt que l’importation. Son application peut prendre beaucoup de temps. C’est du moins ce qu’a fait savoir le quotidien Echorouk à travers son numéro d’hier. 

Ainsi, la prochaine étape se caractérisera par la relance de l’industrie des motocycles en Algérie. Cela en accordant les facilités nécessaires aux manutentionnaires et en tenant compte de l’échec de la fabrication des voitures dans le passé. Et ne pas commettre les mêmes erreurs. 

Algérie : privilégié la fabrication plutôt que l’importation 

Quant à la méthode de calcul du pourcentage d’intégration à l’avenir, les concessionnaires ont reçu des éclaircissements à ce propos. Selon lesquels ce processus se fera en étudiant le pourcentage d’intégration de chaque pièce séparément. Et non selon les mêmes procédures qui ont été approuvées précédemment. 

Alors qu’aujourd’hui, les responsables du secteur de l’Industrie encouragent le passage à l’installation plutôt qu’à l’importation. Celle-ci devient un poids lourd sur l’économie du pays. À l’exception près de certains véhicules dont l’importation reste nécessaire. Tels que les tracteurs, les engins mobiles et les voitures utilitaires.

Les concessionnaires de manutention ont reçu les encouragements de la part des responsables du ministère de l’Industrie. Ces derniers soulignent l’importance de leur accorder les facilités nécessaires.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes