L'Étudiant

Reprise des cours à l’université en Algérie : La date fixée par le ministre

1
reprise cours algérie
S'abonner :

Algérie – C’est dans le message qu’il a adressé aux responsables des séminaires régionaux et aux directeurs des établissements d’Enseignement supérieur et de Recherche scientifique; que le ministre a révélé la période de reprise prochaine des cours et TD de l’année universitaire 2019/2020.

En effet, Chems-Eddine Chitour, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique; a annoncé, dans un document rapporté par le quotidien algérien El Bilad; ayant comme objet la poursuite du deuxième (2e) semestre de l’année universitaire susmentionnée; que le retour dans les amphithéâtres et les blocs d’enseignement aura au maximum lieu au cours de la troisième (3e) semaine du mois d’août 2020.

« Dans tous les cas de figure, explique-t-il; la reprise des activités pédagogiques en présence physique interviendra au plus tard dans la troisième semaine d’août 2020; et les programmes pédagogiques doivent être achevés au même titre que les examens d’évaluation habituels; ainsi que les comités de délibérations de fin d’année. »

Report de la rentrée universitaire à octobre

Dans le même sillage et à la lumière du report de la rentrée universitaire 2020/2021; « jusqu’en octobre 2020 pour les étudiants de deuxième (2e) année et au-dessus et mi-novembre 2020 pour les nouveaux bacheliers; les responsables des établissements universitaires; en coordination avec les équipes pédagogiques et les conseils scientifiques sont appelés à surveiller les activités pédagogiques. »

Cette mission sera accomplie, comme l’indique dans ses propos la même source gouvernementale, par les responsables évoqués plus haut; « dans la trajectoire déjà suivie et qu’ils sont censés consolider davantage, en attendant le retour physique sur les lieux; une fois que l’amélioration de la situation sanitaire est chose faite ».

En attendant la reprise, les cours se poursuivront en ligne

« La situation sanitaire par laquelle passe le pays, rappelle le membre du gouvernement; a imposé une suspension temporaire des activités pédagogiques impliquant la présence physique à l’enceinte des établissements d’enseignement et de formation supérieurs, et après cela; on a recouru à l’enseignement à distance; par le biais de plateformes virtuelles et pédagogiques spécialisées en plus des messages numériques de communication. »

« L’adhésion des enseignants dans le soutien de cette expérience nouvelle et l’implication progressive des étudiants dans ce type d’enseignement ont contribué à la continuité des activités pédagogiques, et cet effort doit être renforcé en vue de conclure l’année universitaire 2019-2020 dans des conditions acceptables s’inscrivant dans le respect des normes pédagogiques; en tenant compte de la situation sanitaire à caractère exceptionnel. »

Le ministre Chems Eddine Chitour n’a pas manqué de signaler dans ce sens et avec appui que « les équipes pédagogiques et les conseils scientifiques ont un rôle central dans la coordination et le suivi pédagogique; ainsi que dans la ratification du contenu de à enseigner. »

Article recommandé :  Reprise des cours universitaires en Algérie : Les propositions des syndicats

Algérie : 6821 contaminés, 542 morts.. Bilan du Coronavirus du 16 mai

Article précédent

Contaminations au Coronavirus en Algérie : Sombres prévisions de l’OMS

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. vous êtes taré ou quoi ? y’a pas de moyens , on est plusieurs centaines d’étudiants entassé dans des amphithéâtre et des classes détérioré collé les uns les autres , l’université c’est une vrai fourmilière , vous voulez me dire que l’état va donner les moyens a l’université pour que les étudiant et les professeurs aient un environnement sains et sans danger ? ne vous foutez pas de notre gueule , on a même pas les moyens d’équiper nos médecins pour minimiser le risque de contamination , et les étudiants qui ne peuvent ce déplacer en voiture vous faites quoi ? autoriser la circulation des trains et des bus scolaire a nouveau ? et équiper ses derniers pour que les étudiants soient sans danger de contamination ? ne nous prenez pas pour des cons. cordialement un Etudiant algérien

Comments are closed.