AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantReport de la rentrée scolaire en Algérie : Ce qu’il faut savoir

Report de la rentrée scolaire en Algérie : Ce qu’il faut savoir

Algérie – Devant avoir lieu le 4 octobre, la rentrée scolaire pour l’année 2020-2021 a été officiellement reportée à une date ultérieure.

Toujours dans le contexte de la lutte contre la pandémie de coronavirus et afin de réduire au minimum les risques de contaminations, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé ce jeudi 1er octobre le report officiel de la rentrée scolaire 2020-2021 dans toutes les régions du pays.

De ce fait, la rentrée scolaire prévue pour le 4 octobre, n’aura donc pas lieu sur tout le territoire national; affirme le département de Mohamed Ouadjaout, et qu’aucune autre date n’a été avancée jusqu’à l’heure.

Pour rappel, lors d’un entretien accordé à des journalistes de la presse écrite et diffusé au mois de septembre sur les médias nationaux; le président de la République, Abdelmadjid Tebboune; a affirmé que la décision de réouverture des écoles sera prise de façon scientifique et non pas politique. Il a affirmé de recourir au conseil scientifique pour le concerter sur la question de la rentrée scolaire en Algérie. 

Les syndicats s’opposent à l’idée d’enseigner le samedi

Une réunion en présence des membres du département d’Ouadjout et des partenaires sociaux du secteur de l’éducation s’est tenue le 27 septembre dernier; pour discuter la proposition d’enseigner le samedi afin de rattraper les cours manqués durant la période du confinement.

Essayant d’avoir de dessus; les syndicats s’opposent catégoriquement à l’idée d’enseigner le samedi; réclamant ainsi le maintien de deux jours de week-end, rapporte le média arabophone Echorouk Online.

En revanche, le syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE); a proposé d’organiser une rentrée scolaire progressive avec une touche de modération de manière à répondre au mieux aux besoins de tous; notamment l’annulation de la récréation; la réduction du programme académique, suggérant également de limiter la durée des cours; d’une heure à 45 minutes au CEM et lycée; et de 45 minutes à 30 minutes au primaire.

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes