AlgérieSociété

Réouverture des mosquées en Algérie : Le Comité des Fetwas répond

1
réouverture mosquées en algérie
S'abonner :

Algérie – Le Comité ministériel de la Fetwa se dit favorable à la réouverture des mosquées en Algérie. Une décision non approuvée par les experts du secteur sanitaire du pays.

Les membres de la Commission ministérielle de la fatwa relevant du ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs se sont manifestés ce 16 juin à travers un communiqué; où la réouverture des mosquées en Algérie; représentait le principale sujet. Ce qui a coïncidé avec la disposition de poursuivre le processus progressif du « retour à la normale ». De plus, la seconde phase du déconfinement en Algérie, a été entamée le 14 juin dernier.

Fermées depuis le 17 mars dernier dans le but de limiter la propagation du Coronavirus; les mosquées ne sont pas concernées par la levée de l’interdiction de rouvrir. Alors que les signes de lutte contre ce fameux fléau viral tendent vers le positif, l’Algérie a autorisé la reprise de certaines activités. Néanmoins, « les experts de la santé publique qui connaissent la réalité de la situation sanitaire en Algérie, affirment que les conditions ne permettent pas la reprise de toutes les activités », lit-on dans le communiqué.

« Et encore moins, celles recevant un nombre important de personnes, dont la rencontre se fait dans des milieux totalement fermés; comme les mosquées », souligne le ministère. D’autre part, les membres du comité reconnaissent qu’ils attendent eux aussi et avec impatience; l’amélioration de la situation afin de rouvrir les mosquées. Ces derniers sont bien conscients de l’effet psychologique qu’engendre ce prolongement sur les fidèles des mosquées.

Algérie : Réouverture des mosquées à lumière du Coronavirus, le Comité Scientifique s’oppose 

De son côté, le Dr. Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus en Algérie, a confié au quotidien El Khabar, que tous les rassemblements de grande masse sont encore à éviter. En particulier les mosquées, les mariages et les plages, a-t-il précisé. Pour lui, autorisé ces regroupements serait synonyme de retour à la case départ. L’Algérie risquerait de connaître une seconde vague de Coronavirus; encore plus intense que la première qui demeure présente jusqu’à aujourd’hui.

L’intervenant a réitéré la nécessité de respecter les mesures de distanciation sociale, visant à diminuer la transmission du virus. Par ailleurs, il a mis en garde contre la récente hausse enregistrée ces derniers jours. Cela est dû en raison de l’imprudence qui s’est produite durant la période de l’Aïd El Fitr, malgré le renforcement des dispositifs de circulation imposés par le gouvernement à cette période, a regretté Bekkat.

Notons que de nombreux pays comme la Tunisie, la Turquie et la France ont autorisé la réouverture des mosquées; seulement sous des conditions sanitaires assez strictes. En outre, la Commission religieuse n’a émis aucune date précise concernant la réouverture des mosquées en Algérie.

réouverture des mosquées en Algérie

réouverture des mosquées en Algérie

Air Algérie : Aucun changement dans le programme des vols du hadj 2020

Article précédent

Taux de change : Hausse de l’Euro face au Dinar Algérien sur le Marché noir

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Les mosquées , au même titre que les stades pour le public , restent des endroits où la transmission du virus est multiple par 10 , par 20 et même par cent , puisque les distanciation sont impossibles à respecter. Connaissant les fréquentations des mosquées en Algérie, il est impossible d’ en limiter les accès aux fidèles. On a bien dit que la prière peut être faite partout où le lieu est propre, donc l’ouverture des mosquées n’est pas une nécessité .