32.9 C
Alger
32.9 C
Alger
dimanche, 21 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée universitaire 2023/2024 en Algérie : le ministère dévoile la date

Rentrée universitaire 2023/2024 en Algérie : le ministère dévoile la date

Publié le

- Publicité -

Étudiant – Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en Algérie vient d’officialiser la date de la rentrée universitaire 2023-2024. Nous vous invitons à la découvrir dans la suite de ce numéro.

- Publicité -

En effet, la date de la rentrée universitaire 2023/2024 en Algérie est enfin connue. Après l’annonce de la rentrée scolaire par la tutelle de l’Éducation nationale, les étudiants sont informés à leur tour du rendez-vous de la reprise des cours. Dzair Daily vous en dit plus à cet égard dans la suite de ce passage du jeudi 7 septembre 2023.

Effectivement, le département de Kamel Baddari a diffusé un communiqué important sur sa page Facebook officielle. Cela, dans le but de tenir les étudiants algériens de la date de la reprise des cours dans les établissements universitaires, pour tous les cycles de formation. Ceux-ci reprendront le chemin des amphithéâtres le samedi 23 septembre 2023. C’est ce qui ressort dudit document.

Il s’agit, en effet, d’un moment très attendu pour les nouveaux bacheliers. Tout comme pour les étudiants en cours de cursus. Soulignons que les enseignants universitaires ont déjà rejoint leurs postes de travail, ce dimanche. Et ce, afin de signer les procès-verbaux de reprise du travail. Cette période est donc pour la finalisation des activités pédagogiques liées au début du premier semestre de l’année académique.

- Publicité -

Rentrée universitaire 2023/2024 en Algérie : excellente nouvelle pour les étudiants

Il est important de noter que l’Office National des Œuvres Universitaires (ONOU) a récemment dévoilé une initiative favorable aux étudiants. À partir de maintenant, la communauté estudiantine pourra profiter de transports en métro et en tramway sans frais dans plusieurs villes du territoire national.

À savoir Alger, Oran, Constantine. Ainsi que Sétif, Ouargla, Sidi Bel Abbès et Mostaganem. Suite à un accord conclu entre l’ONOU et la société Setram, cette décision a été adoptée. Et ce, au plus grand plaisir des étudiants.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -