AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée universitaire 2022 Algérie : tout ce qui va changer

Rentrée universitaire 2022 Algérie : tout ce qui va changer

Algérie – Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a mis en place de nouvelles mesures pour la rentrée universitaire 2022. Pour en savoir davantage à ce sujet, nous vous invitons à découvrir l’intégralité de ce nouveau numéro du 27 septembre 2022.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique établit de nouvelles mesures pour la rentrée universitaire 2022, en Algérie. En effet, le secteur aspire à impliquer l’étudiant dans son autoformation en exploitant ses connaissances acquises durant son cursus universitaire. Notamment en lui confiant un ensemble d’activités à entreprendre pour l’élaboration de la citoyenneté, l’autonomie et l’humanisme.

Il s’agit de ce qu’a rapporté le quotidien Echorouk. Dans ce même sillage, le ministère a mis le point sur l’instauration d’un nouveau modèle intitulé cinq (05) étoiles. Il s’agit de la formation de l’étudiant durant son cursus jusqu’à l’atteinte de ce nombre d’étoiles à la graduation. En outre, cette démarche s’inscrit dans le contexte de l’échec des anciennes méthodes, selon ladite source.

Il est à noter que cette méthode est répartie en cinq (05) phases au cours du parcours universitaire. À ce propos, le secrétaire général du ministère de l’ESRS, Abdelhakim Bentellis, a adressé une correspondance aux recteurs des établissements de l’enseignement supérieur. Mais aussi à la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (DGRSDT).

La démarche d’acquisition des cinq (05) étoiles 

Cette approche honore l’évaluation de chaque étape par une étoile. À l’achèvement du cursus universitaire, un jury mixte, constitué de membres de la communauté universitaire et du secteur socio-économique, procède à l’évaluation des cinq (05) phases. Selon ladite source, ces cinq (05) phases englobent les deux (02) paliers, la licence et le master.

En fait, l’étudiant décroche sa première étoile pour ses performances académiques ainsi que son classement. La deuxième étoile est accordée à l’étudiant ayant fait preuve d’interaction avec son institution universitaire. La troisième étoile, quant à elle, est la récompense de l’étudiant qui contribue au développement des compétences professionnelles.

Notamment les langues étrangères, l’informatique, les outils de qualité, les pratiques sportives et culturelles. Ou encore les jeux d’attention et l’organisation de conférences pour débattre sur les sujets de l’entreprise, selon Echorouk. La quatrième étoile est attribuée à l’étudiant ayant bénéficié d’une formation à distance ou d’un transfert de crédits via MOOC. Enfin, l’étudiant contribuant aux causes sociales et des œuvres caritatives remporte la cinquième étoile.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes