AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée scolaire en Algérie : Les enfants risquent la contamination au Covid-19...

Rentrée scolaire en Algérie : Les enfants risquent la contamination au Covid-19 ?

Algérie – Le président de la Société algérienne de pédiatrie assure que les enfants de moins de 11 ans ne sont pas contagieux au Covid-19. Des études montrent que le nombre d’enfants contaminés est inférieur à 1%.

Ce 21 octobre 2020 s’est symbolisé par le retour scolaire des enfants après huit (08) mois de vacances. Beaucoup de parents se retrouvent inquiets face au risque de contamination au Covid-19 de leurs enfants lors de la rentrée scolaire en Algérie. Néanmoins, lors d’un entretien avec le journal El Watan, le professeur Abdelatif Bensnouci rassure les lecteurs en déclarant que le nombre d’enfants touchés par la maladie est inférieur à 1%, selon les différentes études publiées dans le monde.

En effet, les enfants de moins de 11 ans ne sont pas contagieux mais il reste important de respecter les mesures de prévention. Le professeur Bensnouci explique que le lavage des mains ou le recours à la solution hydroalcoolique peuvent protéger les petits de tous les autres virus respiratoires qui restent dangereux pour eux, notamment pour ceux qui sont atteints de pathologie chronique.

Dans cet entretien, il souligne sur le fait que le port du masque n’est pas obligatoire pour les enfants de moins de 11 ans mais qu’il l’est pour les adultes qui les entourent. Les enseignants ainsi que le reste du personnel sont dans l’obligation de respecter la distanciation physique avec les élèves. Si un adulte est testé positif, il peut contaminer tous ces enfants et cela représente un grand danger surtout pour les plus vulnérables. Le professeur insiste sur le lavage des mains qui reste le meilleur moyen pour la prévention contre tous les virus et les microbes.

Entre grippe saisonnière et la Covid-19, on ne se retrouve plus

Effectivement, nombreux sont les parents qui s’inquiètent du risque de complications entre la simple grippe saisonnière et le coronavirus. Bensnouci explique qu’il faut respecter les gestes barrières pour limiter les contaminations et que la dernière hausse du nombre de cas s’explique par un relâchement vis-à-vis de ces gestes. Le professeur a tenu également à lancer un appel aux parents à faire vacciner leurs enfants pour ceux qui ne l’ont pas fait et à surtout faire les rappels même pour les enfants âgés de 6 ans. Il déclare que la contamination par la rougeole est plus expansive car elle peut aller jusqu’à 20 contaminations contre la Covid-19 qui ne représente que 2 à 3 contaminations par personne.

Benbouzid a affirmé lors de son entretien du 18 octobre 2020 sur les ondes de la chaîne 3 que le vaccin de la grippe saisonnière sera disponible au début du mois de novembre comme à son habitude. C’est ainsi que le professeur Bensnouci a expliqué au journal El Watan que les recommandations de l’OMS sur la vaccination de la grippe saisonnière donnent la priorité aux personnels de santé, aux personnes âgées de 65 ans et plus; aux malades chroniques, aux femmes enceintes et les enfants qui présentent les facteurs de risque. En cette période de Covid-19, il est impératif de différencier et de distinguer les symptômes de la grippe des cas de coronavirus. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes