L'Étudiant

Rentrée scolaire 2021 – Algérie : Les suggestions et scénarios du ministre

0
rentrée algérie scolaire
S'abonner :

Algérie – Entre rentrée scolaire et protection contre le Coronavirus, le ministère de l’Éducation nationale envisage tous les scénarios afin de concilier entre les deux. Voici ce que propose le département de Mohamed Ouajaout. 

À l’approche de la rentrée scolaire 2020/2021 en Algérie, le ministre de l’Éducation nationale, Mohamed Ouadjaout a fait part de ses propositions lors d’une réunion avec les syndicats. Des propositions décisives qui ont pour but de protéger des millions d’élèves et enseignants mais aussi de limiter la propagation du Coronavirus. Cependant, la date de retour aux classes n’a toujours pas été fixée. 

D’après ce qu’a indiqué le site d’informations Algérie 360, ladite réunion qui a eu lieu ce dimanche 27 septembre intervient afin de discuter touts les scénarios envisageables. À cet effet, le premier responsable du secteur de l’Éducation nationale a indiqué que son département a étudié toutes « les hypothèses possibles ».

Toutefois, aucune décision n’a été prise pour l’instant. Ainsi, le ministre a déclaré que le ministère susmentionné préfère d’« ouvrir la discussion et la consultation » afin de pouvoir séparer le bon grain de l’ivraie et présenter par la suite la décision finale au gouvernement.

Ainsi, le même responsable a indiqué que le ministère de l’Éducation nationale a élaboré quelques plans pour cette rentrée scolaire. Des plans qui prennent en considération les spécificités de chaque pallier et chaque établissement en fonction du nombre d’élèves. À cet égard, le ministre a mis en exergue la nécessité de respecter les dispositions du protocole sanitaire approuvé par le Comité scientifique. 

Voici comment déroulera la rentrée scolaire 2020/2021 selon cette proposition

Parmi les propositions de rentrée scolaire 2020/2021 révélées par le ministre, on retrouve la distanciation sociale. Une mesure visant à éloigner les élèves les uns des autres. Celle-ci rend impératif d’organiser les apprenants en différents groupes d’apprentissage.  

Ainsi, les classes seront organisées en groupes restreints afin de favoriser la distanciation sociale. Pour plus de détails, le ministre a dévoilé que chaque groupe portera un maximum de vingt (20) élèves. Quant aux cours, ils se feront en alternance entre les groupes. Dans le même ordre d’idée, Ouajouat a mis l’accent sur la nécessité d’éviter les grandes cohortes des écoliers. Il a également appelé à exploiter les salles disponibles telles que; les bibliothèques, les laboratoires, les ateliers et les amphithéâtres pour les lycéens.

Par ailleurs, concernant le réaménagement des heures de travail; le ministre a indiqué que les cours pourront être assurés pendant six (6) jours de la semaine; contrairement à cinq (5) du programme hebdomadaire habituel. De ce fait, les enseignants pourront présenter les cours du samedi au jeudi. Notons que ce point concerne uniquement le cycle moyen et secondaire. 

Dans le même sillage, Ouajouat a appelé à adapter les programmes des matières. Et ce, en appuyant sur les enseignements de base pour chaque matière en fonction du volume horaire. Le ministre est de même revenu sur le besoin de développer l’enseignement à distance.   

Article recommandé :  BAC 2020 en Algérie : La wilaya d'Alger dévoile les chiffres

L’Algérien (Youssef) ayant tenté d’arrêter l’attentat à Paris devient un héro

Article précédent

Algérie : Morts, contaminés, guéris.. Bilan du Coronavirus au 27 septembre

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.