AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée scolaire 2022 en Algérie : un syndicat suggère un report pour...

Rentrée scolaire 2022 en Algérie : un syndicat suggère un report pour cette raison

Algérie – Avec la rentrée scolaire 2022 qui approche à grands pas, plusieurs syndicats du secteur de l’éducation demandent le report de la reprise des cours. On vous dit plus, juste ci-dessous.

En effet, il ne reste maintenant que quelques jours seulement pour que les élèves des différents cycles d’éducation se préparent pour la rentrée scolaire 2022 en Algérie. Une rentrée qui, à l’instar de l’année dernière, se déroulera dans des circonstances particulières à cause du coronavirus. C’est pourquoi, plusieurs syndicats appellent carrément au report de la reprise des cours.

Cela, pour différentes raisons. Pour les intéressés, Dzair Daily va vous livrer plus de détails à cet égard, ce dimanche 19 septembre 2021. En outre, la première raison et la plus importante qui pousse les syndicats à retarder la rentrée scolaire est due à la non-préparation de la plupart des établissements scolaires à accueillir plus de 11 millions d’élèves.

Et ce, dans des conditions sanitaires et pédagogiques idéales. C’est du moins ce qu’a confié Boualem Amara qui n’est autre que le secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (SATEF) lors d’un entretien accordé à la chaîne d’information El Hayat TV.

Dans le détail, le porte-parole a appuyé sur le fait que tous les problèmes relatifs à la rentrée des élèves devaient impérativement être réglés avant ce mardi. Dans le cas contraire, la reprise des cours doit être reportée, précise le locuteur. Cela, afin d’avancer dans les préparations et non pour rallonger les vacances scolaires comme certains peuvent le penser. C’est aussi ce qu’a déclaré Boualem Amara.

L’enseignement par groupe sera maintenu pour cette rentrée scolaire

Effectivement, c’est ce qu’a affirmé Boudjemâa Chihoub lors d’un entretien accordé également à la chaîne susmentionnée. Sachant que ledit interlocuteur occupe le poste de Président de l’organisation algérienne des enseignants de l’éducation. Alors, le responsable a confié qu’« il était inconcevable d’un point de vue pédagogique et sanitaire d’enseigner près de 50 élèves en même temps dans la même classe ».

C’est pourquoi, il est important de prendre des dispositions et des décisions efficaces dans les plus brefs délais. Et ce, dans le but de débuter la prochaine année scolaire dans les meilleures circonstances possibles. Tout en satisfaisant les enseignants qui se plaignent de la charge de leur emploi du temps

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes