AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée scolaire 2022 Algérie : saisie de fournitures scolaires dangereuses pour les...

Rentrée scolaire 2022 Algérie : saisie de fournitures scolaires dangereuses pour les élèves

Algérie – À l’approche de la rentrée scolaire, la DCPE est parvenue à la saisie et à la destruction de diverses fournitures scolaires à Khenchela. Dzair Daily, dans le numéro du 05 septembre 2022, vous livre tous les détails à cet égard, juste ci-dessous. 

Comme chaque rentrée scolaire, le marché algérien des fournitures scolaires ne fait que déborder. D’ailleurs, à quelques jours de la rentrée scolaire, les services concernés renforcent le contrôle sur ces marchandises. En Algérie, les éléments de la Direction du Commerce et de la Promotion des Exportations ont établi une opération de saisie de fournitures scolaires.

Il est à noter que cette opération d’inspection et de contrôle a eu lieu ce samedi 03 septembre 2022 à Khenchela. Et ce, au niveau de divers points de vente de la commune de Khenchela, selon Echorouk. Coïncidant avec l’approche de la rentrée scolaire, l’équipe d’inspection est parvenue à saisir une quantité importante de fournitures scolaires. Ce n’est pas tout !

Selon la source suscitée, l’équipe d’investigation a révélé que la date de péremption de ces fournitures est dépassée. De quoi mettre la santé des élèves en danger. Ainsi, l’équipe en question a détruit ces fournitures au niveau du centre d’enfouissement technique de la commune de Baghaï. Cela, en présence d’une commission paritaire en délivrant des rapports administratifs et pénaux contre les propriétaires. En attendant le transfert de leurs dossiers au tribunal.

La saisie de 350 millions de centimes de fournitures scolaires !

Il faut savoir que l’opération de saisie et de contrôle de divers points et bureaux de vente a permis la découverte des fournitures périmées. Il s’agit de ce qu’a révélé une source de la Direction du Commerce et de la Promotion des Exportations auprès de Echorouk. Selon cette même source, il s’agit principalement des couleurs aquarelles et des cartouches d’imprimante.

Mais ce n’est pas tout ! La saisie concerne aussi d’autres articles contenant des produits chimiques, dont la date de péremption ne doit pas être dépassée. Il est utile de souligner que la valeur des fournitures saisies a atteint 350 millions de centimes. D’où la prise des mesures judiciaires nécessaires contre les propriétaires. Tout en proposant la fermeture administrative des bureaux.

D’après Echorouk, les articles saisis ont été d’ores et déjà détruits. Tout en portant à la connaissance des parents quant à la gravité de la situation et la nécessité d’inspecter et de contrôler les fournitures avant l’achat. Sachant qu’en cas de violation de loi, les parents devraient informer les autorités commerciales.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes