AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée scolaire 2022 en Algérie : ce que propose le Cnapeste

Rentrée scolaire 2022 en Algérie : ce que propose le Cnapeste

Algérie – Le débat tourne autour de comment garantir une rentrée scolaire 2022 réussie en plein coronavirus. Mais aussi comment éviter les grèves répétées des enseignants. Le représentant du Cnapeste expose des solutions. 

C’est en effet une deuxième année consécutive à l’ère de la Covid-19 pour les élèves. Ainsi, le bon déroulement de cette rentrée scolaire 2022 en Algérie requiert une bonne gestion de l’épidémie. De plus, une satisfaction des besoins des enseignants est essentielle pour éviter les grèves dans le secteur de l’Éducation. On vous relate aujourd’hui, 07 septembre, ce que suggère un membre du Cnapeste.

À ce titre, le porte-parole du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) revient sur les conditions d’évolution de l’année scolaire. Celle-ci doit débuter le 21 septembre. Par conséquent, Messaoud Boudiba a crédité le succès de l’année scolaire à l’ouverture de postes supplémentaires. Cela pour réduire la pression sur les enseignants durant cette crise sanitaire.

D’ailleurs, le représentant du Cnapeste souligne la nécessité de fournir des ressources matérielles et humaines au secteur afin de suivre la cadence de la situation sanitaire. Et ce, relativement au degré de propagation du coronavirus. C’est selon le quotidien arabophone. 

Rentrée sociale et scolaire pour les enseignants : comment joindre les deux bouts ?

Concernant l’aspect social, l’orateur a insisté sur l’importance d’améliorer le pouvoir d’achat des enseignants en particulier, et des travailleurs du secteur en général, indique-t-on. C’est effectivement la principale revendication lors des grèves.

Pour cela, Boudiba a appelé le ministère de l’Éducation à répondre aux demandes formulées pour éviter d’éventuelles manifestations. Ces dernières ont d’ailleurs été programmées l’année passee. Cependant, celles-ci ont dû être reportées en raison de la situation sanitaire compliquée.

Pour mémoire, le ministère a fixé la date de la rentrée du personnel administratif, au 1er septembre 2021. Pour ce qui est des enseignants, la reprise sera le mardi 7 septembre 2021.

Par ailleurs, on indique 437 nouveaux établissements d’enseignement pour cette nouvelle rentrée. C’est donc de nouvelles infrastructures qui sont dans l’ensemble pour les trois cycles. À savoir, 303 nouvelles écoles pour le primaire, 73 lycées et 97 collèges de l’enseignement moyen. Et ce, au niveau national.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes