30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée scolaire 2022 en Algérie : ce que pense Berkani de la...

Rentrée scolaire 2022 en Algérie : ce que pense Berkani de la vaccination obligatoire

Publié le

- Publicité -

Algérie – À l’approche de la rentrée scolaire 2022, la cadence de vaccination du personnel du secteur de l’éducation s’accélère. Le docteur Bekkat Berkani s’est exprimé à ce sujet, ce lundi 23 août 2021.

En raison de la crise sanitaire du coronavirus, la rentrée scolaire 2022 en Algérie est retardée jusqu’au 21 septembre prochain. Une occasion pour accélérer le processus de vaccination du personnel enseignant. C’ewt dans le but d’assurer une année scolaire sûre et sans risques pour les enseignants et les élèves. 

Le président du Conseil de l’Ordre des médecins algériens, le docteur Bekkat Berkani, s’est prononcé à ce propos. En effet, ce matin, le docteur a abordé le sujet dans l’émission, l’Invité de la Rédaction, de la Radio nationale Chaîne 3. Il a remercié les autorités pour les différentes mesures sanitaires appliquées pour ralentir la propagation du virus avant d’entamer le sujet.

- Publicité -

En effet, le docteur a parlé des mesures sanitaires prises pour assurer une rentrée scolaire sûre. Le processus d’augmenter les vaccinations pour les personnes travaillant dans le secteur éducatif est une bonne décision, d’après le docteur. Il affirme que vacciner le corps enseignant favorise une rentrée scolaire à l’abri du danger.

Des mesures bien récompensées, estime le médecin 

Effectivement, par la même occasion, le docteur a félicité les autorités concernées pour les mesures sanitaires prises. Ces mesures ont porté leurs fruits, puisque le nombre des cas de contaminations au virus diminue.

Les mesures sanitaires étaient imposées dans le but de ralentir la propagation du virus. C’est pourquoi, les espaces de loisirs et de détente sont fermés. L’objectif est d’éviter les rassemblements qui sont l’une des sources de propagation rapide de la Covid-19. 

- Publicité -

Le docteur a montré son enchantement de l’avancement de la campagne vaccinale. Celle-ci a atteint un taux élevé depuis son lancement, a-t-il noté. Néanmoins, Bekkat Berkani a affiché son regret de l’absence de plan de prévention et de stratégie de vaccination

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -