AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée scolaire 2022 en Algérie : le nombre d’heures de cours réaménagé 

Rentrée scolaire 2022 en Algérie : le nombre d’heures de cours réaménagé 

Algérie –  En prévision de la rentrée scolaire 2022 en Algérie, le ministère de l’Éducation nationale a réaménagé le volume horaire des cours dans l’optique d’assurer l’égalité des chances des élèves. On vous en dit plus, ce mardi 31 août 2021.

Encore du changement concernant la rentrée scolaire 2021-2022 en Algérie. Effectivement le département ministériel de l’Éducation nationale a effectué une modulation du volume horaire hebdomadaire d’enseignement dans le cycle primaire. Ainsi, le nombre d’heures de cours pour chaque groupe pédagogique est de dix (10) heures hebdomadairement. C’est de toute manière ce que rapporte le média arabophone Ennahar dans son édition du lundi.

Selon le même média, cette mesure concerne les établissements scolaires qui adoptent le système d’alternance. Mais aussi ceux à temps plein. Le département ministériel de Abdelhakim Belabed vise, à travers cette modulation, à assurer le principe de l’égalité des chances pour les apprenants des deux systèmes scolaires. Mais aussi pour les enseignants en unifiant le volume de travail. Il s’agit là aussi de ce que précise la même source.

En outre, Massoud Amraoui, le syndicaliste au sein de l’Union nationale des personnels de l’Éducation et de la formation (UNPEF) s’est exprimé à ce sujet. Il a déclaré que la tutelle a commencé à rectifier les erreurs de l’année scolaire dernière. C’est toujours selon le média arabophone susmentionné. Par ailleurs, le membre de l’UNPEF a abordé un autre point.

Le syndicaliste Massoud Amraoui interpelle le ministère de l’Éducation nationale

En effet, le locuteur a interpellé le ministère susvisé à délivrer une autorisation exceptionnelle ; en faveur des établissements scolaires situées dans les zones d’ombre, notamment dans le sud. Et ce afin de permettre aux élèves du cycle primaire d’entamer les cours à 12h au lieu de 13h. Étant donné que ces apprenants passent plus de deux heures, à attendre devant les écoles ; afin d’éviter de parcourir de longues distances quotidiennement.

La proposition du syndicaliste tend à réduire ce temps d’attente. Cela en faveur de ces élèves qui passent des heures devant les portes de leurs écoles. Et ce, dans l’absence totale de sécurité. Il est question là aussi de ce que précise la source médiatique citée plus haut.

Pour mémoire, le ministère de l’Éducation nationale prévoit d’autres remaniements. Effectivement, la tutelle a précisé que l’année scolaire sera composée de trois trimestres. Contrairement aux deux de l’année passée. De plus, il a été annoncé que la durée de la séance de cours sera de 60 minutes à la place de 45 minutes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes