Rentrée scolaire 2022 en Algérie : des enseignants menacent (vidéo)

Algérie – Les directeurs d’établissements de l’enseignement primaire et des enseignants menacent de paralyser la rentrée scolaire pour cette année 2021-2022 qui est prévue pour le 21 septembre prochain.

Plus que quelques jours et les élèves pourront rejoindre les bancs de l’école pour cette rentrée scolaire 2022 qui est prévue en Algérie pour le 21 septembre prochain. Cela, si tout se passe bien, car d’après ce qui a été rapporté par Echorouk News TV, des directeurs et enseignants auraient l’intention de boycotter cette reprise.

En effet, les directeurs d’établissements de l’enseignement primaire menacent de bloquer cette rentrée scolaire pour des raisons bien définies. Ils ont précisé que cela est dû au fait que « le ministère n’a pas respecté ce qui a été conclu lors de la dernière rencontre » entre les deux parties.

Dans le détail, les représentants de ces professionnels ont renouveler leur requête. Ceux qui sont affiliés au Syndicat national des directeurs des écoles primaires (SNADEP) ont réitéré leurs demandes. Meriem Nezzar, qui est membre de ce bureau, s’est exprimée. Elle a précisé qu’ils n’ont reçu aucune réponse de la part des hautes autorités. Et ce, au sujet des différentes revendications soulevées.

Rentrée scolaire 2022 en Algérie : le SNADEP sur le point de la boycotter

De ce fait, la même locutrice a indiqué que le bureau syndical a prévu de se concerter avec l’ensemble des directeurs. Ceux présents sur le territoire national pour trouver une solution. Par conséquent, elle a révélé que la plus importante décision qui pourrait être prise serait de reporter la rentrée scolaire.

Au fait, il s’agit d’une série de revendications d’urgence que le SNADEP souleva à nouveau. Cela, dans le but de garantir une année scolaire stable. Parmi les dossiers les plus importants, celui relatif au règlement des problèmes financiers du secteur. 

En outre, selon cette membre du bureau syndical, de nombreuses promesses n’ont à ce jour pas été tenues. Le ministère de l’Éducation nationale a même promis une prime spéciale pour le corps enseignant et administratif qui n’a pas encore été remise.

Par conséquent, une réunion extraordinaire se tiendra au cours de la semaine prochaine pour trancher sur le dossier. Ainsi, définir les solutions à entreprendre dans une telle situation. Est-ce que la rentrée va encore être décalée ? On aura la réponse dans les jours à venir.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes