Rentrée scolaire 2021 en Algérie : quel protocole contre le coronavirus ?

Algérie – Les élèves reprendront en plein pic de contaminations. Un protocole de lutte anti-coronavirus pour assurer une rentrée scolaire et une année d’études sans problème en Algérie sera établi. Plus d’informations ci-dessous, ce 14 août 2021.

À partir du 07 septembre, les élèves du primaire, moyenne et secondaire vont reprendre leur place dans les écoles. La rentrée scolaire en Algérie se fera en pleine pandémie, et ce, nécessite la mise en place d’un protocole sanitaire. La hausse des cas et l’apparition du variant Delta n’arrangent pas la situation.

En effet, le département de Benbouzid a rendu public un communiqué à ce propos. Le quotidien L’Expression l’a repéré. On établit un protocole sanitaire. C’est pour sécuriser le secteur éducatif de la crise sanitaire. Suite à la situation alarmante qu’on vit en ce moment, le ministre de l’Éducation nationale n’a pas hésité à demander l’aide de son collègue au gouvernement. À savoir, le ministre de la Santé.

Pour se protéger du virus et éviter de le propager, la vaccination reste la seule solution. Effectivement, la même source fait état de l’instauration de centres de médecine du travail dans les écoles. Ils vont permettre de vacciner le personnel du secteur de l’Éducation. La vaccination sera également accessible au parents d’élèves. Ce sera donc au sein des établissements scolaires mobilisés pour la vaccination.

Un protocole sanitaire réussi pendant l’année passée

Pour rappel, l’année passée on appliqué le protocole sanitaire dans les établissements dès la rentrée scolaire. Et ce, sans problème. La distantiation sociale était respectée. C’était quand les élèves avaient des cours en présentiez. Le but était d’éviter de propager le virus. Et augmenter les cas de contaminations dans le milieu éducatif. Chose qui a été assurée pendant toute l’année.

D’après le même communiqué, le ministre de la Santé a donné son accord. Il approuve alors l’élargissement de la campagne de vaccination au niveau des officines de pharmacie. Dorénavant, plus de 4.500 officines de pharmacie pourront assurer la vaccination de la population à travers le pays.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes