19.9 C
Alger
19.9 C
Alger
samedi, 22 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée scolaire 2021 en Algérie ce qui va changer

Rentrée scolaire 2021 en Algérie ce qui va changer

Publié le

- Publicité -

Algérie – En préparation pour la rentrée scolaire 2021-2022 prévue pour le 07 septembre prochain, plusieurs changements ont été établis dans le but de garantir une année scolaire réussie sur tous les plans. Dzair Daily vous rapporte plus de détails dans cette édition du mardi 03 août 2021.

La rentrée scolaire 2021 approche à grands pas en Algérie. Dans plus d’un mois, ce sera le grand jour. Cette rentrée scolaire marque le retour des jeunes élèves sur les bancs de l’école. Avec les changements prévus pour cette rentrée, l’année s’annonce mouvementée pour les apprenants. En effet, les enseignants devront exploiter le mardi après-midi pour enseigner et il serait très probable que les études se fassent également le samedi.

Les différents inspecteurs du secteur de l’Éducation nationale essaient d’établir un nouveau calendrier scolaire avec une séance de cours qui passera de 45 minutes à une heure. Ce nouveau programme obligera les enseignants à travailler le mardi soir, d’après un article paru sur Echorouk.

- Publicité -

Il est à noter que la plupart des enseignants ont voté pour adopter un système d’enseignement par groupe. Chaque classe sera divisée en deux et les élèves se relaieront sur les cours un jour sur deux. Pour assurer d’enseigner les groupes d’élèves à égalité, les enseignants devront bosser chaque jour de 8 h à 17 h avec une heure de pause.

Les enseignants devraient fournir davantage d’efforts 

En effet, ce nouveau programme obligera les instituteurs et professeurs à travailler sans interruption de 8 h à midi et de 13 h à 17 h tous les jours. Si aucune embauche d’enseignants pour les postes vacants n’a lieu d’ici la rentrée, ce programme pourrait entraîner le mécontentement des enseignants. Ils acceptent également pas de travailler le samedi. C’est un jour de week-end. Ils veulent le garder tel quel peu importent les circonstances, selon la même source médiatique.

Plusieurs directeurs et inspecteurs nationaux ont proposé au ministère de l’Éducation une solution. Il s’agit d’utiliser le programme du Ramadan à la prochaine rentrée scolaire. À savoir, diminuer le nombre de séances d’une matière. Ils proposent de supprimer une séance de cours de chaque matière. Le but consiste à faciliter la tâche aux enseignants.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -