AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantRentrée scolaire 2021 / 2022 en Algérie : vers la fin des...

Rentrée scolaire 2021 / 2022 en Algérie : vers la fin des classes à 40 élèves ?

Algérie – Une large partie des enseignants des trois cycles pédagogiques a exprimé son souhait de maintenir le système de groupes (pas plus de 25 élèves) appliqué en classe, pour la rentrée scolaire 2021 – 2022. 

En effet, selon des sources sûres citées par le quotidien arabophone Echorouk dans son édition d’hier, de nombreux enseignants seraient pour le maintien du système de groupes mis en place en classe. Prévue pour la rentrée scolaire 2021 – 2022 en Algérie. Celui-ci tend à l’élimination de la surpopulation dans les classes. Toutefois, cela devra se dérouler sous un ensemble de conditions avant que ce ne soit approuvé pour l’année prochaine. 

D’après les mêmes sources, plus de 250.000 enseignants des trois niveaux éducatifs, au niveau national, se sont inscrits sur la plateforme mise à leur disposition. D’ailleurs, c’est sur cet espace dans lequel, ils ont voté pour le maintien de la formule. Adaptée par le ministère de l’Enseignement. Il s’agit de groupes de 25 élèves en classe. 

Un système de groupes exceptionnel mis en place en raison de la crise épidémique. En effet, et pour le maintien de la sécurité sanitaire de ses élèves, le ministère de l’Éducation à réduit le nombre des élèves en classe. Un système apparemment approuvé par le corps enseignant. Mais il faut penser à ouvrir des fonds qui vont couvrir toutes les sous-cohortes.

Un système pédagogique « circonstancielle » 

Par ailleurs, d’après ce que rapporte le média local, ce même système ne sera pas adopté comme étant un système scolaire permanent. Son application restera circonstancielle. Compte tenu de la situation sanitaire actuelle liée au coronavirus. De plus, les services du ministère disposent du temps suffisant pour mettre en place un schéma pédagogique adapté.  

D’un autre côté, les mêmes sources ont affirmé le respect fu programme scolaire tout au long de la période d’enseignement avec le système de groupes. Et ce, malgré le report de la rentrée scolaire. Cela prouve l’efficacité du processus appliqué. C’est toujours d’après la même source. 

Aussi, celle-ci a confié au média arabophone un autre aspect du bilan à tirer. Ce système de groupes imposé par la crise épidémique à donc clairement et explicitement levé le voile sur beaucoup de points à améliorer. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes