L'Étudiant

Rentrée scolaire 2020 Algérie : La plus compliquée depuis l’indépendance ?

1
rentrée scolaire 2020 Algérie
S'abonner :

Algérie – Écoles, CEM, lycées ont fermés leurs portes depuis mars 2020 soudainement afin d’enrayer la propagation du Coronavirus, comment se déroulera la rentrée scolaire 2020 / 2021 ?      

La pandémie du Coronavirus a entraîné d’importants bouleversements dans la vie scolaire, neuf (9) millions d’élèves rentreront aux établissements après plus d’une demi année de vacances. Le monde de l’éducation a donc eu la nécessité de faire quelques ajustements majeurs dans l’histoire d’enseignement.  

En effet, au vu de la situation sanitaire actuelle et son lourd bilan; la rentrée scolaire 2020 / 2021 ne sera certainement pas ordinaire dans les établissements en Algérie. Selon le site d’information Echorouk Online, le ministère de l’Éducation Nationale proposera plusieurs scénarios afin de garantir une rentrée scolaire ultra-sécurisée.     

Scénarios de rentrée envisagés  

Avant d’ouvrir les portes des établissements aux élèves; le ministère de l’Education Nationale va falloir tout organiser. Pour ce faire, une préparation axée sur la sécurité sanitaire aura lieu.

L’un des scénarios de rentrée envisagés est d’opter pour un système de « niveaux »; ce système vise à donner la priorité de la scolarisation aux classes des examens finaux. Afin de pouvoir appliquer la distanciation physique, il a été proposé de diviser la classe en deux ou trois groupes. Dans une classe de 40 élèves; chaque groupe portera 15 à 20 élèves avec l’interdiction de sortir à la cour, rapporte le site arabophone. 

Selon la même source, seulement les matières fondamentales seront enseignées à l’école. Un plan de continuité pédagogique sera mise en place pour assurer l’enseignement des matières secondaires à distance.

Le même site d’informations a rapporté qu’il a été également proposé d’équiper les établissements scolaires par des médecins et des infirmiers pour intervenir en cas d’urgence. L’équipe spécialisée devrait rassurer les personnes contaminées et les rediriger par la suite vers la clinique de l’école afin d’effectuer les examens médicaux nécessaires.  

En rassurant dans un premier temps les personnes contaminées et en les dirigeront dans un  deuxième temps vers la clinique à l’enceinte de l’école pour leur effectuer par la suite les examens médicaux nécessaires.

La rentrée scolaire risque d’être complexe 

Selon le site d’informations Echorouk Online; appliquer ce plan sur le terrain sera un peu difficile que planifié, les élèves des autres niveaux ont notamment tout le droit de scolariser. Les envoyer à la rue ne peut guère solutionner le problème, étant donné le risque de contamination. 

La même source rapporte que le ministère est dans l’obligation d’assurer la couverture des postes vacants en raison de l’exemption de plusieurs personnes du personnel éducatif. Opération qui est censée garantir plusieurs postes à la rentrée prochaine mais qui pourra aussi être impossible. 

Mettant en exergue les régions éloignées en Algérie, au vu de la crise sanitaire que traverse le pays; le déplacement du personnel éducatif sera de plus en plus risqué. Ce qui engendrera par la suite une couverture faible des postes.         

Pour rappel, Les examens du Brevet de l’enseignement moyen auraient lieu du lundi 7 au mercredi 9 septembre 2020. Quant aux épreuves du Bac, elles se dérouleront du dimanche 13 au jeudi 17 septembre 2020.

Article recommandé :  BAC et BEM en Algérie 2020 : Voici la date des résultats d'examens

Algérie : Cevital (Rebrab) réalise des exportations records en 2020

Article précédent

Mémoire Algérie – France : Le choix de Stora clive l’élite politique française

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Un sacré projet pour cette équipe gouvernementale , touchant plusieurs ministères , qui doit prouver sa valeur sur le terrain . Jusqu’au jour d’aujoud’hui, un véritable cafouillage semble immerger ce gouvernement qui n’arrive pas à gérer convenablement cette crise sanitaire. Pourtant les conseils du gouvernement et des ministres, sont tenus hebdomadairement , mais pas d’avancée notable dans ce domaine , même le personnel médical, sensé être protégé , subit de lourdes pertes. Au final cette pandémie à révélé toutes les insuffisances que vit l’Algérie quotidiennement et dans tous les secteurs : santé, école, finance , sport, industrie et tourisme . Seul secteur qui tient , tant bien que mal , l’agriculture.

Comments are closed.